Récompensée par l'Académie française

Piroska Nagy remporte le prix Augustin-Thierry pour un ouvrage d'histoire médiévale.

2 Septembre 2016 à 11H19

La professeure du Département d'histoire Piroska Nagy a remporté le prix Augustin-Thierry de l'Académie française pour l'ouvrage Sensible Moyen Âge. Une histoire des émotions dans l'Occident médiéval (Seuil, 2015),  qu'elle a cosigné avec son collègue Damien Boquet, de l'Université d'Aix-Marseille. Créé en 1991, ce prix annuel est destiné au meilleur ouvrage d'histoire médiévale.

Pendant très longtemps, les historiens ont eu du mal à prendre les émotions au sérieux, et plus encore à admettre qu'elles ne se cantonnent pas à l'intime. Ce n'est pas le cas de Piroska Nagy et de Damien Boquet, pour qui les émotions sont une part essentielle des logiques culturelles et sociales.

 

Dans leur ouvrage, les deux historiens utilisent une variété de sources – littérature profane et spirituelle, iconographie, chroniques –, lesquelles livrent mille indices sur la façon dont les émotions irriguent les relations sociales au Moyen Âge. De la colère d'un puissant à l'indignation du petit peuple, de l'amitié entre moines à l'imitation souffrante du Christ, de l'enthousiasme d'un groupe de croisés à la peur d'une ville entière face à la guerre ou à la peste qui approche, les exemples sont multiples. «Ces éclats de joie ou de douleur, signes d'une humanité entière, produisent du sens qui ne se comprend que dans son contexte», écrivent-ils. La connaissance des émotions au Moyen Âge soulève plusieurs questions sur le rôle de l'affectivité dans la construction du sujet individuel et peut nous aider à comprendre notre propre rapport à la vie affective, soutiennent les auteurs.

Piroska Nagy a aussi dirigé la publication de l'ouvrage Politique des émotions au Moyen-Âge (2010), en collaboration avec Damien Boquet.

Articles connexes
PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE