Première saison difficile

Malgré les défaites, Émilie Germain-Russel s'impose comme l'une des meilleures attaquantes sur le circuit universitaire.

25 Janvier 2016 à 17H36

Malgré les défaites, Émilie Germain-Russel s'impose comme l'une des meilleures attaquantes sur le circuit universitaire.Photo: Andrew Dobrowolskyj

Après avoir dominé le circuit de deuxième division l'année dernière, l'équipe féminine de volleyball des Citadins connaît une saison difficile en première division cette saison. La troupe de Claude Tremblay est au dernier rang au classement québécois en vertu d'une fiche de quatre victoires et treize revers.

Les Citadins ont perdu leurs sept dernières rencontres, leur dernière victoire remontant au 21 novembre dernier face à l'Université d'Acadia.

Malgré les défaites, Émilie Germain-Russel s'impose comme l'une des meilleures attaquantes sur le circuit universitaire. L'étudiante au baccalauréat en gestion du tourisme et de l'hôtellerie a marqué 231 points en 17 rencontres, ce qui la positionne au 3e rang au Québec et au 8e rang au Canada pour le nombre de points marqués.

Les Citadins affronteront le Vert et Or de l'Université de Sherbrooke, le 29 janvier prochain, à 18 h.

CATÉGORIES
PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE