Une programmation collée à l'actualité

Près de 6 000 chercheurs participeront au 84e Congrès de l'Acfas en mai prochain à l'UQAM.

14 Avril 2016 à 13H51

La 84e édition du Congrès de l'Association francophone pour le savoir – Acfas promet de battre des records d'affluence. Du 9 au 13 mai 2016, l'UQAM ouvrira ses portes à près de 6 000 chercheurs de toutes les disciplines scientifiques et issus d'une quarantaine de pays.

Au cours de la semaine, chercheurs, professeurs et étudiants livreront près de 4 000 communications scientifiques. Avec 228 colloques et 678 communications libres, tous les secteurs de la recherche seront représentés: sciences de la santé, sciences naturelles, mathématiques et génie, lettres, arts et sciences humaines, sciences sociales et éducation. De nombreuses activités gratuites seront également organisées pour impliquer le grand public dans cette semaine des sciences et de la recherche francophones.

Sous le patronage de la Commission canadienne de l'UNESCO, le Congrès s'engage à nouveau à contribuer à l'avancement des connaissances pour l'établissement d'une société du savoir. Le thème de cette année, Points de rencontre, illustre parfaitement la volonté conjointe de l'UQAM et de l'Acfas de faire de cet événement une plateforme d'interactions et d'échanges entre les différents acteurs du milieu universitaire et de la société. Du conflit syrien à l'aide médicale à mourir, des changements climatiques à l'impression 3D, les sujets abordés colleront à l'actualité. Autant d'occasions pour les chercheurs d'engager des discussions dont les retombées trouveront un écho auprès de la population.

 «Cet événement permet au milieu universitaire et à ses partenaires d'affirmer annuellement leur engagement dans la recherche, l'innovation et la diffusion des connaissances», affirme Catherine Mounier, présidente de ce 84e Congrès et vice-rectrice à la Recherche et à la création de l'UQAM. Parmi ces partenaires figurent les villes, qui participent activement au développement du savoir. Le maire de Montréal, Denis Coderre, a d'ailleurs accepté d'assurer la présidence d'honneur de l'événement. «Je souhaite souligner par cet engagement l'importance des universités montréalaises dans la vitalité et le développement de la métropole ainsi que d'une volonté de se rapprocher du milieu de la recherche et de la culture scientifique.»

«L'association entre Montréal, l'UQAM et l'Acfas, et les efforts déployés par chacun de ces partenaires permettront de proposer un congrès qui sera une véritable fête du savoir. Cette 84e édition stimulera la vitalité de la recherche francophone et renforcera la notoriété de Montréal comme métropole du savoir et de l'innovation», conclut Frédéric Bouchard, président de l'Acfas.

Appel aux bénévoles

Afin d’assurer le succès de cet événement institutionnel d’envergure, le Comité organisateur recrute des bénévoles et lance un appel à tous les membres de la communauté. Étudiants, membres du personnel et employés retraités sont les mieux placés pour recevoir les invités et faire rayonner l’UQAM.

Exceptionnellement, les employés de l’UQAM qui auront obtenu une autorisation de leur supérieur immédiat pourront être dégagés de leurs tâches habituelles afin de participer au Congrès de l’Acfas.

Toute personne qui participera à titre de bénévole pendant l’équivalent de deux jours (ou un minimum de 15 heures) aura droit à une inscription gratuite au congrès.

Il s’agit d’une expérience unique et enrichissante de rencontrer des chercheurs ainsi que des étudiants de toute la Francophonie.

Pour signifier votre intérêt, il suffit de remplir le formulaire d'inscription.

Articles connexes
PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE