30 minutes à fond pour le Fonds

La communauté universitaire est invitée à faire de l'activité physique au profit de la recherche sur le cancer.

30 Octobre 2017 à 10H15

Plus de 1,5 million de dollars ont été remis au Fonds Richard Béliveau de la Chaire en prévention et traitement du cancer depuis 2008.

Les 19 et 20 novembre prochains, près de 6 000 personnes à travers le Québec participeront à la 10e édition de l’activité 30 minutes à fond pour le Fonds au profit de la Chaire en prévention et traitement du cancer de l’UQAM.

Organisé par Nautilus Plus depuis 2008, l’événement a jusqu’à ce jour mobilisé plus de 60 000 personnes. Plus de 1,5 million de dollars ont ainsi été remis au Fonds Richard Béliveau de la Chaire en prévention et traitement du cancer.

Formule individuelle ou par équipe

Les personnes qui souhaitent relever le défi peuvent choisir entre deux options : la formule individuelle, qui demande à chaque participant de brûler un maximum de calories en 30 minutes, et la formule par équipe: quatre membres doivent brûler un minimum de 5 000 calories en 2 heures, à raison de 30 minutes d’activité physique sur quatre appareils, soit le vélo stationnaire, l’elliptique, le tapis roulant et l’escaladeur.

Tous les membres de la Chaire en prévention et traitement du cancer participeront au Défi individuel. La Fondation de l’UQAM a pour sa part formé quatre équipes, dont une entièrement constituée d’employés-étudiants du Centre d’appels.

Tous les membres de la communauté universitaire sont invités à relever le défi en formant une équipe ou de façon individuelle. Il est possible de s’inscrire sur la nouvelle plateforme interactive de la Fondation de l’UQAM. Après avoir terminé l’inscription, cette plateforme permet également de solliciter directement son entourage et de suivre en temps réel l’état de la collecte de fonds.

Une décennie de partenariat

Cette 10e édition de l’activité 30 minutes à fond pour le Fonds coïncide avec le 10e anniversaire du partenariat entre la Chaire en prévention et traitement du cancer et Nautilus Plus.

En 2008, le président de l’entreprise, Richard Blais, mentionnait le parallèle à établir entre les efforts que représentent ces recherches s’échelonnant sur de nombreuses années et la persévérance que demande l’exercice pour améliorer sa condition physique. Cette réalité est toujours d’actualité en 2017. «Nous entretenons depuis 10 ans un formidable partenariat avec Nautilus Plus, voué à la promotion de saines habitudes alimentaires et physiques dans la lutte contre les maladies chroniques», souligne Borhane Annabi, titulaire de la Chaire en prévention et traitement du cancer.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE