Au firmament du basketball collégial

L'ancien Citadin Marc-Olivier Beauchamp guide son équipe au Championnat canadien.

21 Mars 2017 à 17H01

L'ancien Citadin Marc-Olivier Beauchamp, entraîneur-chef de l'année au Canada, guide les Nomades du Collège Montmorency au Championnat canadien.
Photo :Association canadienne du sport collégial

Marc-Olivier Beauchamp (B.Sc. intervention en activité physique – enseignement, 07), porte-couleurs de l'équipe masculine de basketball des Citadins de 2003 à 2007, a connu des moments magiques la semaine dernière, à l'occasion du Championnat canadien de basketball collégial, qui avait lieu à l'Île-du-Prince-Édouard.

Le diplômé, maintenant entraîneur-chef de l'équipe masculine des Nomades du Collège Montmorency, a d'abord été nommé entraîneur-chef de l'année au pays par l'Association canadienne du sport collégial. Pour couronner le tout, l'enseignant en éducation physique a guidé les Nomades à la conquête du Championnat canadien, l'emportant par la marque de 86 à 84 contre les Bruins du Collège Sheridan, en Ontario. C'était la première fois depuis 2010 qu'une équipe du Québec remportait le Championnat canadien de basketball collégial masculin.

L'ancien Citadin a mené le collège lavallois à une fiche de 13 victoires et une défaite en saison régulière, en plus de remporter le Championnat québécois pour une deuxième saison d'affilée. «Ces honneurs ne reviennent pas seulement à moi, mais à tous mes joueurs, à mon équipe d'entraîneurs et à toute l'équipe du secteur des sports du Collège Montmorency, souligne-t-il. Nos joueurs sont très talentueux et adorent les grands moments, ce sont de véritables gagnants!»

À la bonne école

L'ancien Uqamien, qui a fait partie de la première édition de l'équipe de basketball des Citadins en 2003, a connu une brillante carrière universitaire. Membre de l'équipe championne au Québec en 2005-2006, il a été nommé Athlète de l'année à l'UQAM l'année suivante. Durant cette saison, il avait terminé parmi les 10 meilleurs marqueurs du circuit avec une moyenne de 13 points par match, en plus de se classer parmi les meneurs au chapitre des passes et des rebonds. Cette performance lui avait permis d'être nommé sur la deuxième équipe d'étoiles du RSEQ.

Marc-Olivier Beauchamp a joué toute sa carrière universitaire sous la gouverne d'Olga Hrycak, qui a récemment été nommée au Temple de la renommée du basketball canadien. «Olga m'a certainement appris beaucoup de choses, affirme-t-il. Elle planifiait un crescendo dans la saison afin que nous soyons prêts pour les moments importants. Son authenticité et sa passion étaient également contagieuses.»

Au cours des dernières années, plusieurs joueurs formés par Marc-Olivier Beauchamp au Collège Montmorency ont évolué pour les Citadins, dont Misi Boye Jeanneau, qui a été l'une des meilleures recrues de l'UQAM cette saison.

CATÉGORIES
PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE