Contribuer à la vitalité culturelle

L'UQAM soumet un avis sur le projet de Politique de développement culturel de la Ville de Montréal.

7 Avril 2017 à 9H49

La Place des festivals dans le Quartier des spectacles. Photo: Stéphane Poulin

La vice-rectrice aux Systèmes d’information Magda Fusaro a présenté, le 6 avril, l'avis de l'UQAM sur le projet de Politique de développement culturel 2017-2022 de la Ville de Montréal intitulé Savoir conjuguer la créativité et l’expérience culturelle citoyenne à l’ère du numérique. L'Université a ainsi répondu à l’appel de la Commission sur la culture, le patrimoine et les sports de la Ville de Montréal de commenter ce projet. Des professeurs issus de plusieurs facultés ont collaboré à l'élaboration de l'avis, de même que le Cœur des sciences et le Service des partenariats et du soutien à l'innovation (SePSI).

«Université urbaine par excellence, exerçant un leadership avéré en matière de création artistique et de développement culturel, l’UQAM est particulièrement bien placée pour prendre la pleine mesure du rôle de la culture, à la fois comme vecteur identitaire de Montréal, moteur de développement et facteur de cohésion sociale», peut-on lire dans l'avis.

Magda Fusaro a exposé les cinq priorités identifiées par l’UQAM en vue de la mise en œuvre de la politique culturelle: intensifier l’appropriation citoyenne de la culture; renforcer la vocation du Quartier des spectacles comme lieu d’expérimentation; valoriser une approche de collaboration et d’innovation; accentuer le positionnement créatif de Montréal à l’international; partager la mémoire pour construire l’avenir.

Une vision intégrée de la culture 

Dans son avis, l’UQAM s'appuie sur une vision large de la culture, qui doit être appréhendée selon une perspective intégrée, incluant l’ensemble des savoirs dont les sciences. 

Dans le droit fil des collaborations et des projets déjà en cours, l’Université souscrit au renforcement de la vocation du Quartier des spectacles comme lieu d’expérimentation et indique sa volonté d’assumer un leadership dans la mise sur pied d’un nouveau pôle de formation en création et en art numérique, un projet annoncé par le gouvernement du Québec à l’occasion du dépôt du budget 2017-2018.

L’UQAM réitère également sa recommandation, déjà émise dans son mémoire sur la Stratégie centre-ville, de valoriser une approche de collaboration entre les universités et la Ville, et propose de mettre davantage à contribution leurs réseaux respectifs pour positionner la métropole à l’international.

Enfin, l’Université invite la Ville à s’appuyer sur le savoir et les expertises universitaires pour assurer la sauvegarde et la valorisation du patrimoine, un enjeu majeur pour Montréal. 

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE