Tourner, détourner…

Des professeurs et étudiants membres du Grupmuv exposent leur travail à la Galerie R3 de Trois-Rivières.

9 Novembre 2017 à 17H03

L’installation lumineuse Intersidéral par Ælab (Gisèle Trudel, 2017) est combinée in situ à la projection vidéo Les mailles du Vieux Palais de Catherine Béliveau (2017), une nouvelle version de leur association dans l’espace d’exposition. Photo: Gisèle Trudel

Tourner, retourner, détourner, répéter et animer… Alors que le dessin se manifeste dans sa forme traditionnelle par un arrêt dans le temps, l'exposition Cyclages interroge à travers l'installation in situ comment la durée transforme la temporalité du dessin lorsque ce dernier quitte son état de suspension. Elle l'œuvre du Grupmuv, un laboratoire de recherche et de création rattaché à Hexagram et fondé par les professeurs de l'École des arts visuels et médiatiques, Michel Boulanger, Thomas Corriveau et Ælab (Gisèle Trudel). Deux étudiants à la maîtrise, Catherine Béliveau (M.A. arts visuels et médiatiques, 2016) et Jonathan Plante participent également à l'exposition, présentée jusqu'au 23 novembre à la Galerie R3 de l'UQTR.

Usant de diverses matières qui permettent l'animation du dessin, Grupmuv met en lumière la fabrication d'un dessin propulsé qui ouvre ses configurations vers de nouvelles formes dont les contours sont constamment remis en cause par le mouvement. 

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE