Pionnier en santé sexuelle

L'UQAM remet un doctorat honoris causa à Réjean Thomas.

5 Décembre 2017 à 16H56

Réjean Thomas a été honoré dans le cadre de la collation de grades de la Faculté des sciences humaines, où plusieurs centaines de diplômés étaient réunis avec leurs parents et amis
Photo :Alexis Aubin

L'UQAM a remis, le 5 décembre dernier, un doctorat honoris causa à Réjean Thomas, médecin, président-directeur général et cofondateur de la Clinique médicale l’Actuel et de la Clinique A.

Par ce geste, l’UQAM rend hommage à la contribution exceptionnelle de Réjean Thomas au domaine de la santé sexuelle, notamment le rôle de pionnier qu’il a joué dans le développement des connaissances en prévention, évaluation et traitement des personnes atteintes du VIH/sida. Elle souligne également son implication sociale, politique et humanitaire pour la défense des droits et le respect des personnes les plus vulnérables de la société. 

Cette distinction lui a été décernée dans le cadre de la collation de grades de la Faculté des sciences humaines, où plusieurs centaines de diplômés étaient réunis avec leurs parents et amis. À cette occasion, un éloge a été lu par la directrice du Département de sexologie, Frédérique Courtois.

De tous les combats

Réjean Thomas a vécu sur le terrain toutes les phases de la lutte contre le VIH/sida, et contre les stigmates que cette maladie laisse chez les personnes atteintes.

En 1984, il fonde, avec trois de ses collègues, la première clinique canadienne dédiée aux patients atteints d’infections transmises sexuellement et par le sang : l’Annexe. Le médecin met alors au point une méthode de prise en charge des malades réunissant une grande équipe multidisciplinaire centrée sur le patient. C’est le Total Patient Care, qui modifiera la relation médecin-patient non seulement au Canada, mais à travers le monde. L’Annexe change de nom en 1987 pour devenir l’Actuel. Une deuxième clinique ouvre ses portes en 2011, la clinique A du Vieux-Montréal.

Dans les années 1990, le premier ministre Jacques Parizeau nomme Réjean Thomas conseiller spécial du gouvernement à l’action humanitaire internationale, avec pour mission d’ouvrir des dispensaires et des écoles en région rurale en Haïti. Ce mandat réussi lui donnera l’idée de fonder Médecins du monde (Canada), en 1999. Au cours de ses sept années à la présidence de cet organisme, il participera à de nombreuses missions humanitaires.

Professeur invité dans plusieurs universités, chercheur principal ou cochercheur dans le cadre de dizaines de projets subventionnés, Réjean Thomas a notamment collaboré à la rédaction de  l’ouvrage Le sida, un nouveau défi médical. Conférencier recherché, il a profité de toutes les tribunes scientifiques et médiatiques pour faire avancer la lutte contre le sida. 

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE