Exposition agriculturelle 2017

L'événement propose un mariage inédit entre l'art, la science et l'agriculture.

4 Mai 2017 à 15H43

Projetée sur la façade du pavillon Président-Kennedy (PK) du 4 mai au 4 juin prochain, Paysages agricoles en transformation se veut à la fois un hommage à la réalité agricole et à la beauté des paysages, mais aussi une réflexion sur l'environnement.
Photo :Nathalie St-Pierre

Évoquer la transformation d'un paysage agricole situé près de la rivière Richelieu: c'est la proposition de la nouvelle projection architecturale intitulée Paysages agricoles en transformation, organisée dans le cadre de l’exposition agriculturelle 2017, qui est présentée en plein cœur du Quartier des spectacles à partir d'aujourd'hui.

Développé par l'UQAM en collaboration avec les Fonds de recherche du Québec, Espace pour la vie et l'Union des producteurs agricoles, le projet d'exposition agriculturelle vise à créer des passerelles entre la ville et la campagne, en mettant en relation des scientifiques, des agriculteurs, des artistes et le grand public autour d'enjeux liés à l'agriculture. Le doyen de la Faculté des sciences Luc-Alain Giraldeau et la professeure associée de l'École des arts visuels et médiatiques Monique Régimbald-Zeiber sont les instigateurs et les idéateurs de ce projet institutionnel, auquel collabore étroitement le Service des communications. Le projet figure parmi les 180 projets retenus lors de l’événement «Je vois Montréal», organisé en vue du 375e anniversaire de la métropole.

Beauté agricole

Projetée sur la façade du pavillon Président-Kennedy (PK) du 4 mai au 4 juin prochain, Paysages agricoles en transformation se veut à la fois un hommage à la réalité agricole et à la beauté des paysages, mais aussi une réflexion sur l'environnement. La transformation des paysages agricoles implique, en effet, des enjeux environnementaux et sociaux, voire culturels, par exemple dans la représentation même de ce qu’est un champ bien exploité. Chercheurs, agriculteurs, experts agronomes et citoyens dialoguent et confrontent ainsi leurs connaissances et leurs expériences pour faire évoluer les pratiques.

D’un gros plan de rangées de blé, de maïs et de soya vers une vue aérienne et nivelée, Paysages agricoles en transformation présente la rotation et la transformation des cantons à travers les années. Des formes plus rondes et des motifs rappelant le «land art» se transforment ensuite en des micro-organismes imaginés.

Conçue par Normal Studio, l'œuvre architecturale est produite par l'UQAM et le Partenariat du Quartier des spectacles (PQDS), avec la collaboration de Samuel Comtois, agronome chez PleineTerre, une organisation spécialisée en agronomie et en environnement. Elle sera diffusée du jeudi au dimanche, du coucher du soleil jusqu’à 23 h, et jusqu’à 1 h le vendredi et le samedi.

À la Galerie de l'UQAM

La Galerie de l’UQAM présente la première exposition solo au Canada de l’artiste mexicain Gilberto Esparza: Plantas autofotosintéticas. Créées avec la complicité d' ingénieurs, de biologistes et de roboticiens, les œuvres de Gilberto Esparza invitent à envisager les réseaux d’égouts sillonnant le sous-sol de la ville de Montréal, d’ordinaire dissimulés et évacués de la conscience publique, comme un système de production énergétique et lumineuse en temps réel, permettant de maintenir un écosystème en équilibre.

Animé par Gilberto Esparza, l’ingénieur Diego Liedo Lavaniegos et la professeure à l'École des arts visuels et médiatiques, artiste et codirectrice d’Hexagram Gisèle Trudel, un atelier bioélectronique sera organisé les 10 et 11 mai à l’UQAM. Il s’adresse à tout artiste, scientifique, ingénieur, étudiant ou professionnel intéressé par le développement durable. Les participants y apprendront à traiter des eaux usées à partir des processus biologiques pour l’obtention d’énergie électrique en provenance de microorganismes.

Inscriptions et coût de l’atelier: http://hexagram.uqam.ca/content/atelier-en-bioelectronique

Soirée MixOFF

Une soirée MixOFF, organisée dans le cadre du Offta, festival d'arts vivants, aura lieu à la salle SH-4800 de l’UQAM, le jeudi 8 juin à 19h. Les MixOFF sont des rendez-vous inattendus et féconds entre scientifiques, chercheurs ou spécialistes de l’agriculture, en collaboration avec des artistes en arts vivants. Ensemble, ils imaginent des utopies qui serviront de prémisses à des projets.

Cinq couples inédits ont été formés, provenant des domaines suivants :

1. Entomologie/agriculture urbaine/théâtre

2. Musique/permaculture

3. Psychologie communautaire/théâtre

4. Arts visuels/ethnobotanique

5. Océanographie/biologie marine/photo

À l’issue de rencontres, échelonnées sur trois semaines, les couples présenteront les projets ou œuvres qui ont émané de leurs discussions et de leur collaboration. La présentation des MixOFF sera suivie de l’Apéro des savoirs, où la discussion se poursuivra avec le public.

La chargée de cours au Département des sciences biologiques Madeleine Chagnon, le professeur associé à l'Institut des sciences de l'environnement (ISE) Éric Duchemin et la doctorante en psychologie communautaire Ginette Lafleur font partie des couples formés pour le MixOFF.

La programmation complète est disponible à l'adresse suivante: https://expoagriculturelle.uqam.ca/mixoff/

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE