Bleu fluvial

L'œuvre linéaire du professeur et artiste Alain Paiement se déploie sur un important tronçon de l’autoroute 20.

11 Septembre 2017 à 11H58

L'œuvre linéaire du professeur et artiste Alain Paiement se déploie sur un important tronçon de l’autoroute 20. Sur la photo: Dispersions, Bleu de Bleu d'Alain Paiement. 
Photo :Thanh Pham

«Bleu. Nordique, céleste, fluviale. Couleur du rêve et de l’infini. Longueur d’onde énergique. De jour comme de nuit. Bleu Montréal.» C'est en ces termes que l'artiste et professeur au Département des arts visuels et médiatiques Alain Paiement (M.A. arts plastiques, 1988) décrit sa plus récente création Bleu de bleu. L'œuvre magistrale, qui se déploie sur un important tronçon de l’autoroute 20, principalement entre le rond-point Dorval et le viaduc de la première avenue, a été inaugurée le 8 septembre dernier.

Une initiative de la Banque Nationale afin de souligner le 375e anniversaire de Montréal, l’œuvre d'art public transforme le parcours reliant l’aéroport international au centre-ville en un trajet empreint de créativité et d’audace tout en visant à améliorer l'accueil des visiteurs qui arrivent dans la métropole. Constituée en partie de lumières DEL utilisant des diodes à fréquence bleue, Bleu de bleu évoque la ligne littorale du fleuve et se déploie dans une variété de nuances, se complexifiant et s’adaptant en fonction des éléments qui la longent. Les composantes du corridor artistique de 8 km ont été pensées et disposées de manière à offrir des expériences de jour et de nuit.

La création, le montage et l’installation du parcours ont nécessité 1000 heures de travail par 20 ouvriers sur une période de 4 mois. Ce tronçon de l'autoroute est emprunté chaque jour par près de 300 000 automobilistes et voyageurs, alors que 13 millions de personnes transitent annuellement par l’aéroport.

D'une valeur de 3,2 millions de dollars et entièrement financée par des fonds privés, l'œuvre d'Alain Paiement, produite sous la direction de la firme Sid Lee, demeurera en place pour une période d’environ cinq ans. 

Articles connexes
PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE