Rendez-vous lumière

L'UQAM accueille le congrès Illuminart sur l'art numérique, l'éclairage et les nouvelles technologies.

7 Mars 2017 à 16H09, mis à jour le 8 Mars 2017 à 9H15

Les créateurs étudiants du projet Instance ont eu le mandat de réaliser une ambiance spéciale pour le cocktail de réseautage du congrès Illuminart.Photo: Nathalie St-Pierre

Dans le cadre du festival Illuminart, l’UQAM a accueilli, du 2 au 4 mars dernier, un congrès autour de l'art numérique, de la création interactive et lumineuse et des nouvelles technologies réunissant des concepteurs, des artistes numériques, et des programmateurs et promoteurs de festivals. L'équipe Spectra, instigatrice du Festival Montréal en lumière et de son nouveau volet Illuminart, était en charge de l'organisation de cet événement, Le Rendez-vous Pros Illuminart, dont une partie de la programmation s'est déroulée à la Chaufferie du Cœur des sciences.

Des présentations d'artistes (Daniel Iregui, Serge Maheu, etc.), d'une boîte de production (Atomic3) et de festivals numériques (Fête des lumières de Lyon, Festival Glow d'Eindhoven, au Pay-Bas), des soirées de réseautage ainsi que des visites guidées des différents parcours installés durant les événements de la Nuit blanche du 4 mars dernier et du festival Illuminart étaient au programme du Rendez-vous Pros.

«L'UQAM s’est associée à ce nouveau rendez-vous qui allie art, lumière et technologie, au cours duquel quatre créations réalisées par des étudiants sont présentées, précise Nathalie Benoit, directrice de la Division de la promotion institutionnelle au Service des communications. Les participants du congrès ont été impressionnés par la qualité et l'originalité des propositions étudiantes.»

Les quatre propositions uqamiennes regroupent le projet d'intelligence artificielle Instance, créé par des finissants au baccalauréat en communication/médias interactifs, et trois parcours réalisés par des étudiantes du D.E.S.S. en design d'événements: Mirage, une série de monolithes métalliques transformant l'espace par la lumière et ses réflexions, Corde sensible et Terra incognita, qui établissent un dialogue entre les Habitations Jeanne-Mance et leur environnement (voir l'article «Montréal s'allume», qui présente en détail ces différents parcours lumineux).

Dans le cadre du congrès Illuminart, des étudiantes en design d'événements ont présenté des affiches de leurs projets. Photo: Nathalie St-Pierre

Le conseiller à la division de la promotion institutionnelle au Service des communications Maxim Bonin et le chargé de cours de l'École des médias Jonathan Bonneau, qui a cosupervisé les étudiants pour le projet Instance, ont participé à un panel sur les innovations et les nouvelles tendances dans le domaine de la lumière, du design et des technologies, dans lequel ils ont présenté les projets uqamiens. «Des événements comme Illuminart offrent un remarquable espace d'expérimentation ainsi qu’une occasion privilégiée de mettre en valeur la créativité des étudiants, souligne Nathalie Benoit. Ce nouveau partenariat constitue une autre reconnaissance de la réputation de notre Université en créativité numérique.»

Les étudiants en design d'événements et en médias interactifs ayant participé au festival ont eu le mandat de créer une ambiance spéciale pour le cocktail de réseautage du congrès. Les créateurs d'Instance ont présenté des projections sur le thème de leur projet.

Les Montréalais ont jusqu'au 11 mars prochain pour voir les différents parcours interactifs et lumineux du festival.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE