En mode baladodiffusion

La nouvelle édition du Lab Urbania est à la recherche de participants.

6 Mars 2017 à 14H46

Photo: iStock

L'UQAM et Urbania, qui comptent déjà plusieurs expériences de collaboration fructueuse, présentent une nouvelle mouture du Lab Urbania. Chapeauté par l'équipe d'Urbania, un groupe de 6 étudiants devra produire 5 épisodes de baladodiffusion de 20 à 30 minutes racontant et mettant en valeur les histoires derrière des projets de recherche de l'UQAM.

Instauré grâce à un partenariat établi par le Service des communications, le Lab Urbania est une occasion pour les Uqamiens d'appliquer leurs connaissances et de tester de nouveaux concepts en journalisme et en production de contenu dans un contexte réel, soit les différentes plateformes de diffusion d'Urbania. «Chaque année, les étudiants du Lab Urbania apportent de nouvelles perspectives sur la production de contenu et ont comme mission de trouver des manières innovantes de raconter des histoires, souligne Raphaëlle Huysmans, vice-présidente et productrice exécutive chez Urbania. Par le passé, nous avons exploré les formats imprimés, web, vidéo et sociaux. Cette nouvelle édition sur la baladodiffusion nous permettra de tester un nouveau médium, qui gagne de plus en plus en popularité.»

Pendant 10 semaines, à partir de la fin avril, les participants seront intégrés à l'équipe d'Urbania, à raison de deux jours par semaine. En plus de produire les baladodiffusions, ils devront réfléchir aux contenus complémentaires qui pourront accompagner la mise en ligne des épisodes. L'équipe travaillera sous la coordination d'une réalisatrice professionnelle dédiée à l'édition balado.

«C'est un projet emballant pour nos étudiants, qui auront l'occasion d'explorer un médium dont les formats sont très variés, souligne Jean-Hugues Roy, professeur à l'École des médias. Les étudiants en journalisme auront également la chance de travailler en équipe avec des étudiants spécialisés dans le domaine du son. Ce genre de projet multidisciplinaire est très enrichissant et formateur.» L'École des médias, ajoute-t-il, a accepté de prêter son matériel d'enregistrement aux participants du Lab Urbania.

Profils recherchés

Pour constituer cette cellule de création, les responsables du Lab Urbania recherchent un rédacteur en chef,  trois journalistes ayant un intérêt pour la radio et le format balado, dont un photojournaliste/vidéaste responsable des aspects complémentaires – photos, vidéos pour les réseaux sociaux, etc. –, un monteur sonore et un concepteur sonore.

Pour soumettre sa candidature

Les candidats doivent être étudiants ou finissants (trimestre hiver 2017) à temps plein ou partiel dans un programme d’études de l’UQAM.

Un comité UQAM-Urbania sélectionnera les candidats sur la base de leur expertise et de leur motivation. Tous les candidats doivent fournir leur curriculum vitæ, une preuve d'inscription dans l'un des programmes d’études offerts à l’UQAM, une lettre de motivation (500 mots maximum) dans laquelle ils indiquent clairement le ou les postes convoités ainsi que des exemples de leurs réalisations passées – portfolio, démo ou autre. Sur la base des documents reçus, l'UQAM et Urbania procéderont à des entrevues de sélection.

La date limite pour déposer une demande de candidature est le dimanche 26 mars 2017, à minuit. Il faut envoyer un courriel à l'adresse suivante: lab@urbania.ca avec la mention Lab Urbania en objet du message.

Les étudiants sélectionnés recevront une bourse de 1 000 dollars et pourront, après validation avec leur direction de programme, obtenir un stage crédité.

On peut obtenir de l'information sur l'appel de candidature en cliquant sur le lien suivant: http://urbania.ca/245034/le-lab-urbania-appel-candidatures

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE