L'univers absurde des Bóglòs

Une projection au PK invite les spectateurs à retrouver leur cœur d'enfant.

18 Septembre 2017 à 14H08

Une projection au PK invite les spectateurs à retrouver leur cœur d'enfant.
Photo :Nathalie St-Pierre

Bienvenue dans l'univers des Bóglòs, ces petites créatures difformes, aux allures de microbes, qui vivent dans des grottes et des souterrains et parlent un langage inintelligible. Créées par le collectif d'artistes visuels Manatavo, ces sympathiques marionnettes tiennent la vedette de Bóglò glooïk, une vidéoprojection diffusée sur la façade du pavillon Président-Kennedy (PK) dans le cadre du parcours d’art public KM3.

«Chaque court métrage d'environ quatre minutes présente l'univers particulier et chaotique d'un Bóglò», explique le cocréateur des petits monstres, Jean-Philippe Thibault (M.A. arts visuels et médiatiques, 2003), alias Zipertatou, dont le travail artistique est habité par plusieurs personnages fantastiques et autres marionnettes étranges. Son collègue, le concepteur d'environnements virtuels et technicien en arts médiatiques à l'École des arts visuels et médiatiques (EAVM) Jean-François Gauthier (B.A. arts visuels et médiatiques, 2001), a conçu les décors et les effets spéciaux de la projection. «Bien que nous ayons eu recours à certains effets numériques, nous avons tourné en studio image par image, de manière artisanale, pour ainsi donner l'impression d'un bricolage, ce qui fait ressortir le côté imparfait de l'œuvre», précise Jean-Philippe Thibault, qui est aussi technicien à l'EAVM. L'auteure et photographe Marie-Andrée Houde (M.A. arts visuels et médiatiques, 2012), troisième membre du collectif, a signé le scénario des films. 

Les Bóglòs sont de petites créatures difformes, aux allures de microbes.

Les voix des Bóglòs ont été confiées à Sébastien Dubé et Vincent Léonard, qui forment le duo d'humoristes absurdes Les Denis Drolet. Les spectateurs peuvent télécharger la trame sonore interactive de la projection au moyen d'un téléphone intelligent.

Les petits monstres seront par ailleurs les personnages principaux d'un autre projet du collectif qui verra le jour en 2018. Manatavo planche actuellement sur un projet d'application pour enfants. «Ce sont de courts feuilletons sur la vie des Bóglòs. La narration sera assurée par Marie Eykel (Passe-Partout)», précise Jean-Philippe Thibault, qui se dit un grand amateur d'émissions pour enfants, tout comme ses collègues.

La projection Bóglò glooïk est diffusée tous les soirs dès la tombée de la nuit.

Lancé à l'occasion du 375anniversaire de Montréal, le parcours d'art public KM3 sera en place jusqu'au 15 octobre prochain. Chaque semaine, Actualités UQAM présente, jusqu'au 10 octobre prochain, l’une des cinq œuvres du parcours qui se trouvent sur le campus de l’Université. Un article sera également consacré à la dizaine d'Uqamiens (diplômés, professeurs et chargés de cours) qui ont conçu des œuvres installées sur d'autres sites du parcours dans le Quartier des spectacles.

Articles connexes
PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE