Une soirée émouvante

La diplômée Elourdes Pierre remet une première bourse d'excellence afin d'aider les futurs enseignants à contrer l'intimidation.

23 Février 2017 à 17H17

La diplômée Elourdes Pierre remet la première bourse d'excellence à la candidate à la maîtrise en éducation (didactique) Virginie Boelen.
Photo :Benoit Rousseau

La Faculté des sciences de l’éducation, en collaboration avec le Bureau des diplômés, le Conseil de diplômés de la Faculté des sciences de l’éducation et la Fondation de l’UQAM présentait, le 22 février dernier, une soirée grand public et multiforme autour de la création de la Bourse Elourdes-Pierre, du nom de cette ex-enseignante et diplômée en éducation préscolaire et en enseignement primaire. L'événement, qui a eu lieu à la salle Pierre-Mercure du Centre Pierre-Péladeau, mettait de l’avant la contribution des enseignants dans la prévention de l’intimidation et de l’exclusion.

La première bourse a été remise à la candidate à la maîtrise en éducation (didactique) Virginie Boelen grâce aux revenus du Fonds Elourdes Pierre & Alain Simard, créé par les donateurs Elourdes Pierre (B.Ed. éducation préscolaire et enseignement primaire, 1989), Prix Reconnaissance 2015 de la Faculté des sciences de l’éducation, et Alain Simard, fondateur de l’Équipe Spectra et du Festival international de jazz de Montréal (FIJM). La bourse vise à encourager les recherches en sciences de l’éducation portant sur l’amélioration de la pratique enseignante autour des thèmes tels que le respect, le dialogue et la lutte contre l'intimidation. «La remise des bourses Elourdes-Pierre assure ainsi la pérennité de l'héritage de l'enseignante tout en reconnaissant l'excellence de nos étudiantes et étudiants et de nos futur(e)s enseignantes et enseignants», précise la doyenne de la Faculté des sciences de l’éducation Monique Brodeur.

La soirée a débuté avec la projection d’extraits du film Le Petit monde d’Elourdes, réalisé par le documentariste décédé Marcel Simard, et une table ronde animée par la doyenne de la Faculté Monique Brodeur, à laquelle ont pris part les professeurs Mélanie Dumouchel, du Département de didactique, Jonathan Bluteau et France Capuano, du Département d'éducation et formation spécialisées. Des prestations musicales offertes par des amis du couple Pierre-Simard, dont le pianiste et compositeur Alain Lefèvre, l’auteur-compositeur-interprète Michel Rivard et le guitariste Jordan Officer ont agrémenté la soirée et touché de nombreux spectateurs.

Dans la foulée de la Semaine nationale des enseignantes et des enseignants, qui s'est tenue du 5 au 11 février dernier, la soirée a été l'occasion de leur offrir un vibrant hommage, rappelle Monique Brodeur. «Les gens présents dans la salle ont reconnu d'emblée le rôle que jouent les enseignantes et les enseignants dans la société. Bref, ce fut une soirée haute en émotion et fort touchante!», conclut la doyenne.

On peut voir la galerie de photos de l'événement.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE