Rendez-vous Pile: les gagnants

Les meilleurs projets d'innovation présentés par des étudiants et des professeurs ont séduit leur jury respectif. 

13 Novembre 2017 à 10H28

Sara Mathieu-Chartier et Marie-Ève Gadbois présentaient Espace Blitz, le projet de l'OBNL Blitz Paradiso, qui souhaite établir à Montréal un premier espace collectif de rédaction conçu pour les étudiants de 2e et 3e cycles.
Photo :Nathalie St-Pierre

Les lauréats des deux concours organisés dans le cadre du Rendez-vous Pile 2017 ont été dévoilés le 9 novembre dernier, à l'occasion d'un gala qui avait lieu au MT Lab. Du côté des étudiants, les gagnants sont Espace Blitz et Arpent, tandis que chez les professeurs, ce sont les projets Flash sur mon quartier! et Immuniser la forêt urbaine face aux changements globaux qui ont emporté la faveur du jury.

Organisés par le Service des partenariats et du soutien à l'innovation (SePSI) dans le cadre des célébrations de l'UQAM entourant le 375e de Montréal, ces concours visaient à valoriser l'innovation en recherche et en création sur le thème: «Des solutions de recherche pour un mieux-être dans la ville».

Dans l'après-midi, les 10 finalistes avaient présenté leurs projets respectifs devant les membres d'un jury. Pour les projets étudiants, le jury était composé de Jean-François Banville, conseiller stratégique, innovation, au Desjardins Lab, d'Anne-Marie Larose, présidente-directrice générale d'Aligo Innovation, la société de valorisation associée à l'UQAM, et de Liette Lamonde, directrice générale de la Fondation Montréal inc. Guy Gervais, président et fondateur d'HumanID, Jean-François Tremblay, président et directeur général de l'Institut de l'électrification et des transports intelligents, et Marc Picard, directeur général de la Caisse d'économie solidaire Desjardins formaient le jury des projets présentés par les professeurs.

Les gagnants étudiants

Espace Blitz est le projet de l'OBNL Blitz Paradiso, qui souhaite établir à Montréal un premier espace collectif de rédaction conçu pour les étudiants de 2e et 3e cycles, dans la foulée des succès obtenus par les retraites de rédaction «Thèsez-vous?». Les cofondatrices de cet OBNL sont Émilie Tremblay-Wragg (B.Éd. éducation préscolaire et enseignement primaire; M.A. éducation, 13), et Sara Mathieu-Chartier (B.A. sexologie, 09; M.A. éducation, 13).

L'Arpent est une firme d'urbanisme à but non lucratif spécialisée dans l'intervention sur les territoires suburbains possédant les caractéristiques suivantes: faible densité de population, séparation des fonctions urbaines et dépendance à la voiture. Charlotte Montfils-Ratelle (B.Sc. urbanisme, 13; M.Sc. études urbaines, 17) fait partie de l'aventure en compagnie de ses collègues Samuel Descôteaux Fréchette (B.Sc. urbanisme, 14) et Justin Verville Alarie (B.Sc. urbanisme, 14).

Chacun des projets étudiants choisis par le jury reçoit une bourse de 5 000 $ afin de financer, en totalité ou en partie, ses frais de démarrage et de développement. Un prix du public de 2 500 $ offert par le Quartier de l'innovation a également été attribué à Espace Blitz. La firme Arpent a pour sa part obtenu un espace pour six mois dans l'incubateur du MT Lab.

Les gagnants chez les profs

Le projet Flash mon quartier! vise à impliquer des locataires de HLM dans l'évaluation de leur environnement résidentiel – incluant leur logement, leur immeuble et leur quartier. La professeure du Département de psychologie Janie Houle (Ph.D. psychologie, 05) a soumis son projet au concours, car elle aimerait rassembler le matériel produit jusqu'à maintenant pour en faire une trousse d'accompagnement. Cette trousse serait destinée aux intervenants sociocommunautaires œuvrant dans les HLM et aux professionnels travaillant dans le milieu municipal qui souhaitent impliquer les citoyens défavorisés dans les prises de décision les concernant.

Avec Immuniser la forêt urbaine face aux changements globaux, Christian Messier et ses collègues Alain Paquette, Tanya Handa, Daniel Kneeshaw (sciences biologiques) et Thi Thanh Hien Pham (études urbaines et touristiques) souhaitent développer une trousse informatique qui servirait d'aide à la décision pour la plantation d'arbres et la gestion forestière urbaine. L'application permettrait  de choisir les meilleures essences d'arbres à planter dans une rue, un parc ou un quartier en fonction des services qu'ils rendent et du besoin de maximiser la résilience du couvert arboré face à la menace des changements climatiques.

Deux bourses de 10 000 dollars sous forme de comptes de recherche ont été remises aux gagnants. Ces comptes permettront aux professeurs et à leurs équipes de financer la totalité ou une partie de leur projet de recherche. Un prix de 5 000 dollars a aussi été décerné par Aligo Innovation au projet de la professeure Janie Houle afin de finaliser la phase de validation de son projet.

Desjardins Lab a également accordé un prix sous forme d'admission à son bootcamp entrepreneurial, d'une valeur de 5 000 dollars, au projet mené par la professeure Cécile Bulle, du Département de stratégie, responsabilité sociale et environnementale. La cotitulaire de la Chaire internationale sur le cycle de vie travaille sur un outil simplifié de suivi en temps réel de son empreinte environnementale. Destiné, dans un premier temps, aux étudiants, l'outil analyse différents choix – mode de transport, alimentation, gestion des déchets, habitudes de chauffage, etc. – en tenant compte des ressources utilisées et des émissions de gaz à effet de serre générées.

Une journée d'activités

Plus tôt dans la journée, les participants au Rendez-vous Pile – étudiants, professeurs et autres personnes intéressées par la recherche et l'innovation – ont pu entendre une conférence de Natalie Voland, présidente de Gestion immobilière Quo Vadis, une entreprise spécialisée dans la rénovation de bâtiments historiques dans des écosystèmes entrepreneuriaux.

Ils ont ensuite participé à une activité en équipes animée par le Desjardins Lab. Cinq entrepreneurs diplômés de l'UQAM – Benoît Carignan (M.Sc. kinanthropologie, 10), de Neuromotrix, la doctorante en administration Julie Delisle (M.G.P., 12), de Beeye, Sun Min Dufresne (B.A.A., 13), de MASSIVart et Chromatic, Judith Portier (B.A. design de l'environnement, 07; DESS design d'événements, 10), de Design par Judith Portier, et Benoît Robert (B.Sc. biologie, 89) de Communauto – avaient été invités à soumettre un enjeu d'innovation auquel ils sont confrontés dans le cadre de leurs activités d'affaires. Chaque entrepreneur était jumelé à une équipe de chercheurs pour brasser des idées et faire avancer la réflexion sur son enjeu d'innovation. On attend les suites!

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE