Entente avec les maîtres de langue

La nouvelle convention collective est signée.

15 Février 2017 à 15H35

Au premier rang: Michèle Nevert, présidente du SPUQ, et René Côté, vice-recteur à la Vie académique. Au second rang: Frédéric Fournier, professeur au Département de didactique, Michel Laporte, 1er vice-président du SPUQ, François Desaulniers, maître de langue, Marie-Cécile Guillot, directrice de l'École de langues, Sylvie Quéré, directrice du Service de planification académique et de recherche institutionnelle, Martine Sauvé, directrice du Service des relations professionnelles, et Josée Dumoulin, directrice du Service du personnel enseignant. Absent de la photo, le recteur Robert Proulx est également signataire de la convention collective.   Photo: Nathalie St-Pierre

La Direction de l'UQAM et les représentants du Syndicat des professeurs et professeures de l'Université du Québec à Montréal (SPUQ), unité des maîtres de langue, ont procédé le 13 février à la signature de la convention collective applicable aux maîtres de langue. L’entente de principe a été conclue le 21 octobre dernier et elle a été adoptée par l’assemblée générale du syndicat le 30 novembre. La nouvelle convention collective sera en vigueur jusqu’au 31 mai 2018.

Les principales modifications incluent une augmentation de salaire totale sur 5 ans de l’ordre de 10,7%, l'ouverture de deux postes, la mise en place d'un programme de demi-retraite, l’interdiction du cumul de rémunération à la retraite, l’introduction d’une clause concernant les conflits d’intérêts, la création d'un fonds de développement pédagogique et l'introduction d'un congé de perfectionnement.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE