Attentes élevées

Les deux équipes de soccer des Citadins visent une place aux Championnats canadiens.

29 Août 2017 à 15H47

Felipe Costa de Souza et Julia Liguori seront deux membres importants des Citadins cette saison.Photos: Andrew Dobrowolskyj (archives)

Les équipes de soccer des Citadins amorceront leur saison régulière en visitant les Stingers de Concordia, le 31 août prochain. Fait inusité, ce sera la première fois de leur histoire que les formations uqamiennes joueront un match régulier avant le 1er septembre – le calendrier du Réseau du sport universitaire débutant plus tôt qu'à l'habitude cette saison. Les premiers matchs au Stade Saputo, domicile des Citadins, auront lieu le vendredi 8 septembre.

À l'aube de cette saison, les entraîneurs-chefs des deux équipes ont de grandes attentes: participer aux Championnats canadiens, qui auront lieu en novembre – à l'Université du Manitoba pour les femmes et à l'Université Thompson Rivers, en Colombie-Britannique, pour les hommes. Puisque les équipes québécoises ont bien fait lors des derniers Championnats canadiens, pas moins de quatre équipes du Québec – deux féminines et deux masculines – sont assurées de participer à ces championnats.

Expérience et régularité

Triple championne québécoise en titre et médaillée d'argent aux derniers Championnats canadiens, la formation masculine amorce encore une fois la saison en tant que favorite. «La compétition sera très forte. Toutes les équipes veulent nous battre, alors il ne faut rien prendre pour acquis», affirme l'entraîneur-chef Christophe Dutarte.

Le visage des Citadins sera passablement différent cette saison. James Louis-Jeune, Simon-Pierre Côté-Kougnima, Kevin Le Nours et Manuel Gerbelli-Gauthier ont terminé leurs études et ne font donc plus partie de l'équipe. «Ces joueurs seront difficiles à remplacer, puisqu'ils connaissaient bien nos valeurs et notre philosophie, souligne le pilote uqamien. Mais le noyau de l'équipe est toujours présent et notre style de jeu demeure le même.» L'équipe pourra notamment compter sur le retour de vétérans comme Felipe Costa de Souza, Valentin Lamoulie, André Bona et Karim Abdelmalek, qui ont l'expérience des Championnats canadiens.

Six recrues s'ajoutent à la formation: Chakib Hocine, Abdul Rahman Ahmed, Mohamed Kourouma, Romain Battigelli, Pierre-Alexis Barbe et Mitchell Syla. «Les nouveaux se sont bien intégrés à l'équipe, ajoute Christophe Dutarte. Les premiers matchs détermineront quels joueurs ressortiront du lot.»

La saison dernière, les Citadins ont prouvé qu'il n'était pas nécessaire de connaître un départ canon pour connaître du succès. En effet, l'UQAM n'avait remporté qu'un seul de ses cinq premiers matchs – les autres se soldant par un verdict nul –, mais a tout de même obtenu le meilleur résultat de son histoire avec une médaille d'argent au Canada. «Nous misons sur le professionnalisme, la régularité et l'expérience, souligne l'entraîneur-chef. Notre état d'esprit est bon, nos joueurs sont en santé, alors nous devons donner le meilleur de nous-mêmes et aborder un match à la fois.»

Rage de vaincre

Du côté féminin, les Citadins ont causé de belles surprises l'an dernier, remportant 8 de leurs 14 rencontres en route vers la meilleure saison de leur histoire. Leur parcours historique s'est toutefois terminé de façon abrupte en demi-finale, avec une cuisante défaite de 6-0 contre les championnes en titre, le Rouge et Or de l'Université Laval. «L'an dernier, nous étions une équipe cute qui progressait et jouait de bons matchs, mentionne l'entraîneur-chef Alexandre Da Rocha. Cette année, nous avons une rage de vaincre, nous voulons des résultats et participer aux Championnats canadiens pour la première fois de notre histoire.»

La formation uqamienne pourra compter sur le retour de ses quatre joueuses dominantes de l'an dernier: Julia Liguori, Marie-Yasmine Alidou, Érika Pion et Marie-Pier Gougeon. Le départ de joueuses expérimentées, telles Dafné Roldan et Paméla Duret, de même que des blessures à des éléments-clés comme Valérie Moisan, Amélie Lagacé, Marie Veilleux et Amélie Charron-Delage, ont toutefois forcé les entraîneurs à apporter plusieurs ajustements.

Pour les remplacer, Alexandre Da Rocha compte sur le retour de Myriam Harvey et Megan Matsubara, de même que sur l'arrivée des recrues Kelly Auger, Assia Siddoum, Annie Fortin, Daphnée Perreault et Marianne Cameron. «Nous savons que nous serons une équipe talentueuse, efficace en possession et en contrôle du jeu, mentionne l'entraîneur-chef. La clé de notre succès résidera dans notre capacité à marquer des buts aux moments opportuns.»

Universiades

Quatre étudiants-athlètes des Citadins participaient aux Universiades, qui avaient lieu à Taipei, en République de Chine, du 19 au 30 août. Julia Liguori et Marie-Yasmine Alidou ont aidé l'équipe féminine du Canada à terminer au 8e rang sur 12 équipes, alors que Simon-Pierre Côté-Kougnima et James Louis-Jeune ont permis à l'équipe canadienne de terminer au 10e rang sur 16 formations.

Le diplômé Philippe Guertin (B.A.A. sciences comptables, 2017) devait participer aux épreuves de natation en eau libre, mais Natation Canada a décidé de retirer ses athlètes pour des raisons de sécurité, la température de 31 degrés étant jugée trop élevée.

CATÉGORIES
PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE