Revitalisation de la bibliothèque Saint-Sulpice

Le collectif in situ cofondé par Stéphane Pratte remporte le concours d'architecture de BAnQ Saint-Sulpice.

29 Juin 2017 à 10H42

Le collectif in situ atelier d'architecture, fondé par le chargé de cours à l'École de design Stéphane Pratte et son associée Annie Lebel, et la firme DMA Architectes forment le consortium lauréat du concours d'architecture visant la réhabilitation et la mise à niveau de la bibliothèque Saint-Sulpice. Leur projet contribuera à créer un lieu unique de découvertes technologiques destiné à tous, qui mettra en valeur la richesse patrimoniale du bâtiment baptisé BAnQ Saint-Sulpice. Le concours pluridisciplinaire lancé en janvier dernier se tenait à l'échelle du Québec.

Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) s'est vu confier, en janvier 2016, le mandat de faire revivre la bibliothèque Saint-Sulpice par le ministère de la Culture et des Communications et la Ville de Montréal, en vertu de l'Entente sur le développement culturel de Montréal.

Le projet de BAnQ visait à mettre sur pied une bibliothèque pour adolescents et un laboratoire d'innovation et de création destiné à un public de tous âges. Les firmes participantes au concours devaient se conformer aux exigences qu'impose le statut patrimonial du bâtiment de 2 900 m2 et mettre en valeur les nombreux éléments architecturaux et décoratifs au moyen d'un aménagement ouvert et adaptable permettant d'accueillir des publics diversifiés. Sur le plan environnemental, l'accent devait être mis sur le développement durable.

Le projet présenté par in situ + DMA propose, entre autres, l'ajout de petites structures légères, tant à l'extérieur qu'à l'intérieur du bâtiment, sur lesquelles peuvent se greffer des éléments visuels. Un percement à l'arrière du bâtiment permettra également d'amémager un jardin, créant ainsi un nouvel espace vert accessible pour les usagers de la bibliothèque et les gens du quartier. L'ancien auditorium hébergera l'atelier de fabrication techno de type Fablab et un café, faisant de l'endroit une agora propice aux échanges. Depuis l'entrée, les concepteurs ont eu l'idée de percer l'actuel escalier pour faire un passage menant à cette agora et qui laisse entrevoir le jardin.

«Les équipes d'in situ + DMA ont remarquablement relevé les défis que constituaient la mise en valeur du patrimoine et l'introduction de la nouvelle mission du bâtiment, a souligné Pierre Thibault, architecte et président du jury. Leur intervention contemporaine légère, sensible et attrayante fera en sorte que la nouvelle bibliothèque Saint-Sulpice sera d'autant plus accueillante, vibrante et lumineuse: tout le monde aura du plaisir à y être.»

BAnQ Saint-Sulpice accueillera ses premiers visiteurs au printemps 2019.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE