L'indice Kijiji, prise 3

L'Observatoire de la consommation responsable dévoile la troisième édition de son indice sur l'économie de seconde main.

17 Mars 2017 à 10H58

Photo: iStock

L'économie de seconde main poursuit sa croissance au pays. C’est ce que révèle la troisième édition de l'Indice Kijiji de l'économie de seconde main, dévoilée le 14 mars à Montréal par Kijiji et l'Observatoire de la consommation responsable (OCR) de l’ESG UQAM. L’étude a été réalisée par Manon Arcand, professeure au Département de marketing, Myriam Ertz, doctorante en administration, spécialisation marketing, Marie Connolly, professeure au Département des sciences économiques et Fabien Durif, professeur au Département de marketing, vice-doyen à la recherche, et directeur de l’OCR.

En analysant l'évolution de l'économie de seconde main au cours des trois dernières années, les chercheurs démontrent qu'elle s'apparente à l'économie d'une province en elle-même. La valeur des transactions de l'économie de seconde main est estimée à 29 milliards de dollars. Ce montant équivaut à 1,4 % du PIB total du Canada et 7,6 % du PIB du Québec en 2015. «L'économie de seconde main est devenue partie intégrante de la vie des Canadiens», souligne Marie Connolly.

Quelques chiffres tirés de l'étude

En moyenne, les Canadiens ont fait des gains de 1 037 $ et des économies de 843 $ grâce à l’économie de seconde main.  En achetant un bien de seconde main au lieu de neuf, les consommateurs ont payé ce bien en moyenne 2,7 fois moins cher.

Pour 53 % des acheteurs de seconde main, l'argent économisé par l'acquisition de biens d'occasion au lieu du neuf est utilisé pour faire des achats quotidiens tels que l’essence, l’épicerie, ou pour payer le loyer.

L’Indice national est en hausse d’un point : au cours des 12 derniers mois, les Canadiens ont accordé, en moyenne, une deuxième vie à 78 objets (comparativement à 77 l’an dernier).

Cette augmentation de 1 point est significative : les Canadiens ont accordé une seconde vie à 30,4 millions de produits supplémentaires par rapport à l’année dernière pour un total de près de 1,9 milliard d’objets.

Les villes québécoises

Comme l'an dernier, les Montréalais viennent au troisième rang des utilisateurs de l'économie de seconde main, ayant prolongé la vie, en moyenne, de 85 objets (une hausse de 7 points par rapport à 2016), derrière les habitants de Calgary (104) et Edmonton (86). Bien que la ville de Québec n’occupe plus la dernière position du classement, son indice est passé de 52 à 48. L’indice de Gatineau a grimpé de 24 points par rapport à l’an dernier, passant de 57 à 81.

Les résultats complets de l'Indice Kijiji de l'économie de seconde main sont disponibles au consommationresponsable.kijiji.ca.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE