Un ouvrage primé

Le professeur Stefan Winter est honoré par la Ottoman and Turkish Studies Association.

23 Novembre 2017 à 9H09

Stefan Winter
Photo: Émilie Tournevache

Le professeur du Département d'histoire Stefan Winter a remporté le prix M. Fuat Köprülü pour A history of the Alawis: From Medieval Aleppo to the Turkish Republic (Princeton, 2016). Ce prix, doté d'une bourse de 1000 dollars, est attribué au meilleur ouvrage paru au cours de l'année précédente dans le domaine des études ottomanes et turques. Il lui a été décerné à Washington le 18 novembre dernier par la Ottoman and Turkish Studies Association, en collaboration avec la M. Münir Ertegün Foundation.

La communauté ethnique et religieuse alaouite (ou nusayri), dont les membres les plus connus sont ceux de la famille Al-Assad, qui dirige la Syrie depuis les années 1970, «est, de nos jours, l'une des minorités les plus visibles au Moyen-Orient», écrit Stefan Winter dans son ouvrage. Les Alaouites, qui forment une branche du chiisme, représenteraient environ 11 pour cent de la population syrienne, soit deux millions de personnes, et vivent principalement dans le nord du pays, ainsi qu'au Liban et au sud de la Turquie.

L'auteur et spécialiste du Proche-Orient à l'époque ottomane retrace le parcours de la communauté depuis la naissance de la secte au Xe siècle, jusqu'à la fin de la Première Guerre mondiale, en passant par les premières années de la République de Turquie. Il démontre comment cette société, «qui s'est toujours dite persécutée par les majorités sunnites», s'est pleinement intégrée au cours des siècles derniers dans les régions rurales en adoptant un régime tribal, tout en participant activement au développement régional et aux réformes éducatives, militaires et politiques. 

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE