Les beaux dimanches

Christian Lapointe présente une version revampée de la pièce de Marcel Dubé.

3 Décembre 2018 à 9H02

La pièce Les Beaux dimanches sera présentée du 6 au 15 décembre 2018 au théâtre La Chapelle. Photo: Antoine Ferland

Lors d’une soirée particulièrement arrosée, quatre couples d’amis provenant d'un milieu aisé discutent de leurs échecs amoureux. Écrite en 1965, la pièce Les beaux dimanches de l’auteur québécois Marcel Dubé dresse un portrait sombre d’une société perdue et oisive. «On peut voir cette pièce comme une métaphore de l’échec d’un pays ; le lendemain de veille de notre société québécoise, croit Christian Lapointe, professeur à École supérieure de théâtre de l’UQAM. 

Le professeur met en scène une version revampée de la pièce de Marcel Dubé qui sera présentée au théâtre La Chapelle, en collaboration avec le collectif d’acteurs Quatorze18, des finissants de l’École nationale de théâtre qui ont pour projet de jouer des pièces du répertoire québécois. La pièce prendra parfois des allures de match d’improvisation. «La langue, un brin vieillotte, sera, elle aussi, remise au goût du jour», mentionne Christian Lapointe.

Le metteur en scène a eu l’idée de faire un clin d’œil au film Les beaux dimanches, une adaptation de l’œuvre théâtrale réalisée en 1974. «On voulait par le fait même rendre un hommage aux bâtisseurs de notre culture, les Jean Duceppe et Andrée Lachapelle, qui tenaient un rôle dans le film», précise Christian Lapointe.

La pièce Les Beaux dimanches sera présentée du 6 au 15 décembre à 20 h (lundi 10 décembre, à 19 h).

CATÉGORIES
PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE