Mission au Japon

L'UQAM établit de nouveaux partenariats avec des universités japonaises.

11 Juin 2018 à 16H52

Magda Fusaro, rectrice de l'UQAM, Sylvain St-Amand, directeur du Service des relations internationales (SRI), Catherine Rodriguez, agente de recherche et de planification au SRI, Martyna Kozlowska, maître de langue, et Suzanne Bonn, conseillère à l'accueil et à l'intégration, en compagnie de représentants de l'Université d'études internationales de Kanda.
Photo :Sylvain St-Amand

De nouvelles ententes de partenariat ont été conclues entre l’UQAM et deux universités japonaises à l’occasion d’une mission au Japon, qui s'est déroulée du 28 mai au 9 juin. Valérie Plante, mairesse de Montréal, Magda Fusaro, rectrice de l'UQAM, Sylvain St-Amand, directeur du Service des relations internationales (SRI), Catherine Rodriguez, agente de recherche et de planification au SRI, Martyna Kozlowska, maître de langue, Suzanne Bonn, conseillère à l'accueil et à l'intégration des étudiants japonais et des représentants d’une vingtaine d’entreprises et organisations montréalaises faisaient partie de la délégation.  

Les représentants de l’UQAM ont rencontré des collègues de 13 universités japonaises. Un partenariat a été conclu avec la Hiroshima City University pour des échanges avec sa Faculté des arts, sa Faculté d’études internationales et son Institut de la paix. «Une École d’été sous le thème de la paix sera créée, mentionne Sylvain St-Amand. Nos cours en lien avec cette thématique seront également mis en commun avec ceux de leur Institut.»

Une invitation a par ailleurs été lancée au maire de Hiroshima, Kazumi Matsui, afin qu’il vienne prononcer une conférence sur la paix à Montréal cet automne.

Un nouveau partenariat sur la recherche et l’intelligence artificielle a été conclu avec l’Université Keio, à Tokyo, et des rencontres avec l’Université Rikkyo et l’Université d’études internationales de Kanda (KUIS) ont ouvert de nouvelles perspectives de collaboration. Le président de la KUIS a d’ailleurs été invité à l’UQAM l'automne prochain, dans le cadre du 90e anniversaire des relations diplomatiques entre le Canada et le Japon.

Augmenter les effectifs étudiants japonais

Depuis l’automne 2015, l’École de langues de l’UQAM offre un programme court et une concentration de 1er cycle en japonais. En 2016, une vingtaine d’étudiants de l’UQAM ont participé à un programme de diplomatie publique au Japon, alors que sept étudiantes japonaises de la KUIS ont participé à un programme d’échange de l’École de langues l'an dernier.

L’UQAM comptait moins de 20 étudiants japonais à l’automne 2017. «Nos programmes d’études en japonais et les nouvelles ententes signées avec les universités partenaires pourraient facilement faire doubler le nombre d’étudiants japonais à l’UQAM», estime Sylvain St-Amand.

Entente avec une université vietnamienne

Une importante délégation du Vietnam dirigée par le premier ministre du pays était en visite à Québec, le 8 juin dernier, dans le cadre du G7. À cette occasion, l'UQAM a signé une entente de partenariat avec l'Université nationale d'économie (NEU) de Hanoi. L'UQAM était représentée par Sylvain St-Amand, directeur du Service des relations internationales. 

L'ESG UQAM a déjà une entente avec la NEU pour un programme de EMBA. 

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE