Prix de la Fondation Croix-Rouge

Tegwen Gadais est récompensé pour ses projets de sport pour le développement et la paix.

11 Juillet 2018 à 14H29

Tegwen Gadais.Photo: Émilie Tournevache

Tegwen Gadais, professeur au Département des sciences de l’activité physique, est l'un des lauréats 2018 du Prix de recherche de la Fondation Croix-Rouge française. Ce prix, d’une valeur de 5000 euros, est décerné à deux chercheurs francophones qui réalisent des travaux dans le domaine de l’action humanitaire, des politiques de développement ou de l’aide caritative internationale.

Originaire de France, Tegwen Gadais a été éducateur physique durant sept ans avant de venir faire ses études doctorales à l’Université Laval, en 2007. Durant ses études, des amis originaires du Liban, d’Haïti et du Congo l’ont initié au sport pour le développement et la paix, un domaine qui utilise le sport comme levier d’intégration sociale en zones de conflits ou dans les pays en développement.

En collaboration avec des ONG, il a participé à des projets de recherche visant à améliorer, à travers le sport, les conditions de vie de jeunes du Salvador, de Madagascar et de Colombie. Un projet similaire visant à augmenter la confiance en soi de jeunes de communautés autochtones du Québec devrait être réalisé prochainement. «Les projets auxquels je participe considèrent autant l’expertise des gens sur le terrain que celle des chercheurs, souligne Tegwen Gadais. Le rôle du chercheur ne consiste pas à critiquer ce qui est fait, mais plutôt à faciliter le travail et à évaluer les démarches entreprises.»

Embauché au Département des sciences de l’activité physique en 2015, Tegwen Gadais a mis sur pied, avec le chargé de cours Patrick Daigle, le programme court de 2e cycle en intervention en contexte de plein air.

Articles connexes
PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE