L'UQAM a 50 ans!

L’Université donne le coup d’envoi d’une année de célébrations sous le thème «50 ans d’audace».

9 Avril 2019 à 9H49, mis à jour le 9 Avril 2019 à 16H30

Jusqu’au printemps 2020, le logo de l’UQAM sera habillé de sept trames graphiques représentant chacune un attribut de l’Université: accessible, urbaine, rigoureuse, humaine, créative, scientifique et frondeuse.
Image :Service des communications

Le 9 avril 2019 marque le 50e anniversaire de l’UQAM. Placé sous la signature «50 ans d’audace», cet anniversaire constitue pour l’Université une occasion unique de souligner son apport exceptionnel au développement et au rayonnement de la société québécoise. À l’automne 1969, quelque 3 800 étudiants franchissaient les portes de l’UQAM pour la première fois. Aujourd’hui, ils sont près de 40 000 à la fréquenter.

«La grande aventure de l’UQAM a débuté sous le signe de l’audace, dans un esprit de démocratisation et d’accessibilité du savoir et de la culture, rappelle la rectrice Magda Fusaro. C’est ainsi qu’est née l’UQAM, université francophone, résolument urbaine, humaniste, citoyenne et ouverte sur le monde. Cinquante ans plus tard, je pense pouvoir déclarer: mission accomplie!»

«Les projets spéciaux et les activités qui ponctueront la prochaine année s’inscrivent sous l’une ou l’autre, ou plusieurs, des quatre grandes orientations que nous avons voulu donner à cet anniversaire: commémorer, rayonner, se projeter dans l’avenir et célébrer», souligne la professeure du Département d’histoire Joanne Burgess, présidente du Comité institutionnel du 50e anniversaire de l’UQAM.

Une programmation riche et diversifiée

Ce sont les membres de la communauté uqamienne, porteuses et porteurs de projets et d’idées, qui ont permis de mettre au point une programmation riche et diversifiée pour cette année de festivités.

Un site web, mis à jour régulièrement, présente l’ensemble de la programmation du 50e, dont les événements spéciaux, colloques, expositions, retrouvailles, conférences et autres activités qui jalonneront les célébrations. On y retrouve également les moments clés de l’histoire de l’UQAM, des portraits de membres de la communauté ─ Visages de l’UQAM ─, les souhaits d’anniversaire formulés par des personnalités issues de divers horizons et la série L’esprit UQAM qui mettra en lumière tout au long de l’année le parcours de diplômés. Cette semaine, les entrevues réalisées avec Denis Villeneuve (B.A. communication, 1992), Sylvie Moreau (B.A. art dramatique, 1991) , David Altmejd (B.A. arts visuels, 1998), Mélanie Dunn (B.Sc. économique, 1995), Jean-François Lépine (M.A. science politique, 1981) et Suzanne Lareau (B.Ed. enseignement de l’activité physique, 1983) sont en ligne.

Du 9 avril 2019 au 8 avril 2020, une identité visuelle propre au 50e anniversaire se déploiera sur les plateformes promotionnelles de l’Université et dans l’espace public. Jusqu’au printemps 2020, le logo de l’UQAM, créé par Frédéric Metz il y a 20 ans, sera habillé de sept trames graphiques représentant chacune un attribut de l’Université: accessible, urbaine, rigoureuse, humaine, créative, scientifique et frondeuse.

Par ailleurs, une boutique éphémère, qui aura pignon sur rue plus tard ce printemps, sera consacrée au rayonnement de productions réalisées par des diplômés. Autre temps fort des célébrations, l’UQAM et l’Orchestre métropolitain convient le grand public et la communauté universitaire à un concert, le 16 novembre prochain, sous la direction du chef d’orchestre Yannick Nézet-Séguin, docteur honoris causa de l’UQAM. Les billets seront en vente dès le 3 juin. 

Au programme le 9 avril

L’Université donne, le 9 avril, le coup d’envoi des célébrations. Débutant à 8 h 30, dans l’Agora du pavillon Judith-Jasmin (J), la journée culminera à 19 h 30 par une projection architecturale sur la façade du pavillon Président-Kennedy (PK). Cette création, coproduite par l’UQAM et le Partenariat du Quartier des spectacles, est inspirée de la nouvelle identité visuelle du 50e de l’UQAM. 

«Je souhaite que l’UQAM soit fière d’elle-même et qu’elle puisse continuer à exercer son rôle de leader dans la communauté sans jamais renoncer à son identité», conclut la rectrice Magda Fusaro.

On peut voir les albums photos de la journée du 9 avril sur Facebook et Instagram.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE