Prix mi-carrière à Audrey Genois

La directrice générale de Momenta-Biennale de l’image a reçu cet honneur à l’occasion d’une visite de diplômés au Pôle de Gaspé.

30 Janvier 2020 à 15H09

La directrice générale de Momenta-Biennale de l’image a reçu cet honneur à l’occasion d’une visite de diplômés au Pôle de Gaspé.
Photo :Benoit Rousseau

Une soixantaine de diplômés, professeurs et invités ont participé à une visite du Pôle de Gaspé, haut lieu de l’art contemporain dans le quartier Mile End de Montréal, le 29 janvier dernier. Lors du cocktail qui a suivi la visite des galeries, le Prix mi-carrière du Conseil de diplômés de la Faculté des arts a été remis à Audrey Genois (M.A. muséologie 2002), directrice générale de Momenta-Biennale de l’image. La présidente du Conseil, Manon Blanchette (Ph.D. études et pratiques des arts, 2003), agissait à titre de maîtresse de cérémonie.

Dans son éloge, la diplômée Francyne Lord (B.Sp. histoire de l'art, 1976) a retracé le parcours d’Audrey Genois, et notamment son passage remarqué à la Galerie de l’UQAM, où elle a été conservatrice adjointe jusqu’en 2016. «Les observateurs de la scène des arts visuels vous diront  que l’équipe qu’elle a formée avec Louise Déry durant 15 ans a représenté un duo de choc. Audrey a coordonné plus de 60 expositions, dont une quinzaine ont circulé au Canada et à l’étranger», a mentionné Francyne Lord, qui a dirigé le Bureau d’art public de la Ville de Montréal pendant plus de 25 ans.

Passant de la Galerie de l’UQAM à la direction du Mois de la photo en 2016, Audrey Genois a mené une réflexion approfondie sur le mandat de l’événement et a transformé sa vision et son image pour en faire Momenta-Biennale de l’image. Elle a également travaillé à y attirer de nouveaux publics, notamment les jeunes, avec la création du jeu vidéo La Galerie des mystères.

Dans son discours, Audrey Genois a rendu hommage à son alma mater, où elle a «découvert le plaisir de travailler avec des artistes», et à Louise Déry, directrice de la Galerie de l’UQAM, sa mentore qui a d’abord été sa professeure de muséologie, et dont la rencontre a été la plus marquante de sa carrière jusqu’à présent. Elle a aussi souligné le plaisir que lui procurait ce prix reçu du Conseil de diplômés de la Faculté des arts.

Comme le Belgo dans le Quartier des spectacles, le Pôle de Gaspé est un immeuble regroupant ateliers d’artistes et centres de diffusion afin de pérenniser leur présence dans un quartier où se retrouve une forte concentration d’acteurs culturels. Les diplômés ont eu l’occasion de visiter l’Atelier Circulaire, le Centre CLARK, Dazibao, Occurrence, Optica et TOPO. L’activité avait lieu dans le cadre de la série L’envers du décor, qui propose à la communauté uqamienne des rencontres enrichissantes avec des artistes et des professionnels de l’art, ou encore des visites exclusives dans des lieux nouveaux ou inusités. La prochaine activité L’envers du décor aura lieu en avril dans les nouveaux locaux de l’ONF.

On peut consulter l’album photos de l’activité sur Facebook.

Articles connexes
PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE