Ainsi va la vie

Plus de 600 participants sont attendus au congrès de l'International Society for the History, Philosophy and Social Studies of Biology, qui se tiendra à l'UQAM du 5 au 10 juillet.
Photo :Istock

Les arbres et la ville

Le projet de forêt urbaine IDENT-Cité vise à sensibiliser les Montréalais à l'importance des arbres.
On aperçoit à l'arrière Alain Paquette et Christian Messier lors du lancement du projet IDENT-Cité. À gauche, on reconnaît l'étudiante à la maîtrise Sophie Carpentier, qui organise les excursions urbaines «Ces arbres qui nous font du bien», ainsi que Gabriel Letendre et Mélanie Guimond, stagiaires au Centre d'étude de la forêt, Ernestine de Roland-Razanajafy, étudiante au baccalauréat en biologie, Marc-Oliver Martin-Guay, étudiant à la maîtrise à l'UQO sous la direction de Christian Messier et d'Alain Paquette, et Daniel Lesieur, agent de recherche au Centre d'étude de la forêt. À droite, le pin blanc du Japon.Photo: Virginie Angers

Lancé le 23 juin dernier dans le quartier montréalais Ahuntsic-Cartierville, le projet IDENT-Cité vise à sensibiliser la population à l'importance des arbres et de la biodiversité en milieu urbain. Il a été développé par des chercheurs de la Chaire de recherche CRSNG/Hydro-Québec sur le contrôle de la croissance des arbres en collaboration avec l'arrondissement. L'objectif général du projet est d'amener les Montréalais à mieux comprendre l'importance de la diversité des aménagements pour la santé des écosystèmes urbains et les effets bénéfiques des arbres en ville, notamment sur la santé humaine.

«À ma connaissance, c'est un premier partenariat entre les domaines scientifique, académique et municipal et un premier projet du genre en milieu urbain», explique Alain Paquette, chercheur à la Chaire et principal instigateur du projet en collaboration avec son directeur, le professeur Christian Messier, du Département des sciences biologiques.

Vue du projet IDENT-Cité.
...

Une première montréalaise

UTILE projette la construction de la première coopérative d'habitation étudiante de Montréal.
Rendu préliminaire de la première coopérative d'habitation étudiante de Montréal. Image: UTILE

Lors de sa création à l'UQAM, en 2012, l'Unité de travail pour l'implantation de logement étudiant (UTILE) travaillait à un projet de logements étudiants à l'îlot Voyageur. «Ce projet a été abandonné, car nous avions trop de contraintes, souligne Laurent Levesque (B.Sc. urbanisme, 2013), fondateur et coordonnateur général d'UTILE, dont la mission est le développement, l'étude et la promotion du logement étudiant au Québec selon une formule coopérative. Nous sommes présentement en train de négocier l'achat de terrains pour la construction de la première coopérative d'habitation étudiante de Montréal

Ce projet, qui a obtenu jusqu'à maintenant deux millions de dollars de la part de l'Association étudiante de l'Université Concordia, vise la construction d'un bâtiment de 150 à 180 chambres dans le sud-ouest de la ville. «Nous sommes en pourparlers avec d'autres investisseurs et nous espérons que le projet fasse boule de neige», ajoute Laurent Levesque, qui est également finissant au programme court de deuxième cycle en gestion du développement économique urbain. 

Selon une étude de marché réalisée par UTILE et dévoilée le 18 juin dernier, les besoins en logements étudiants abordables à Montréal se chiffrent à plus de 4 200 chambres. «L'étude démontre non seulement l'existence d'une demande réelle pour de nouveaux logements étudiants abordables, mais aussi des impacts insoupçonnés de la population étudiante sur le parc locatif métropolitain, explique Laurent Levesque. En comparant les données de l'étude à celles de la Société canadienne d'hypothèque et de logement, on constate que la population étudiante paie jusqu'à 80 % plus cher que la moyenne pour les grands appartements – car la colocation permet aux propriétaires de cumuler un revenu par...

Le Web littéraire

Le Laboratoire NT2 est le maître d'œuvre du projet CELL, un site Web consacré à la littérature électronique.
 Photo: Istock

Fort de son expertise dans l'application des technologies de l'information aux humanités numériques, le Laboratoire NT2 a joué un rôle central dans la mise en œuvre du projet CELL – The Consortium on Electronic Literature, un nouvel environnement de recherches et de connaissances. Le projet est né d'un désir d'établir une collaboration entre différents groupes de recherche en fédérant les données provenant de leurs répertoires consacrés à la littérature électronique.

Dirigé par le professeur Bertrand Gervais, du Département d'études littéraires, le Laboratoire NT2 a élaboré une taxonomie partagée par tous les partenaires. Cela a permis la mise en place d'un site Web doté d'un moteur de recherche indexant et affichant des données provenant de leurs répertoires. L’internaute peut ainsi explorer l'ensemble des données disponibles au moyen d'une seule et même interface.

Coordonné par The Electronic Literature Organization (ELO), le projet CELL regroupe les équipes universitaires suivantes: ELMCIP (Université de Bergen, Norvège), Center for Literary Computing – CLC et Electronic Book Review - EBR (University of West Virginia, États-Unis), Writing Digital Media (Université Brown, États-Unis), I Love E-Poetry (Université de Puerto Rico) Po-Ex.net (Université Fernando-Pessoa, Portugal), adel-LIKUMED (Université de Siegen, Allemagne), Hermeneia (Université de Barcelone, Espagne), ADELTA (Université de Sydney, Australie), CIBERIA (Université Complutense de Madrid, Espagne) et le Laboratoire NT2 (UQAM).

Fondé en 2004, le Laboratoire NT2 a pour mission de promouvoir l'étude, la création, l'archivage et la promotion de nouvelles formes de textes et d'œuvres hypermédiatiques....

Plus d'actualités

2 Juillet 2015

Diplômés primés

André LeBlanc et Xavier Deschênes-Philion reçoivent la Médaille académique du Gouverneur général.

2 Juillet 2015

Membres de l'Ordre du Canada

La professeure Josiane Boulad-Ayoub et la diplômée Ginette Laurin reçoivent l'une des plus prestigieuses distinctions honorifiques au pays.

30 Juin 2015

Une nouvelle vice-rectrice

Catherine Mounier est nommée vice-rectrice à la Recherche et à la création.  

30 Juin 2015

Fermer les abattoirs

Le professeur de psychologie et défenseur de la cause animale Stevan Harnad réclame la fermeture des abattoirs.

29 Juin 2015

De curieuses habitudes alimentaires

Luc-Alain Giraldeau présente des chroniques sur les animaux et la cuisine à l'émission Bien dans son assiette.