Feu sur l'évasion fiscale

Inspiré d'un livre de Brigitte Alepin, le film Le Prix à payer est présenté en primeur sur ICI Radio-Canada.
 

Coscénarisé par la diplômée Brigitte Alepin (B.A.A. sciences comptables, 88), une experte canadienne en politique fiscale mondialement reconnue, le documentaire Le Prix à payer, d’Harold Crooks, décrit comment la finance offshore et les stratagèmes fiscaux des empires comme Google, Apple et Amazon menacent les innovations sociales majeures du 20e siècle. Il montre comment l’évasion fiscale à grande échelle est en train de gruger les fondements de la démocratie et de la paix sociale, profitant à un groupe restreint de privilégiés en appauvrissant le monde entier.

Encensé par la presse au Canada comme en France, applaudi dans plusieurs festivals à travers le monde, ce film inspiré du livre La crise fiscale qui vient de Brigitte Alepin sera présenté en primeur sur ICI Radio-Canada Télé, dans le cadre d’une émission spéciale de 1001 vies, le samedi 5 septembre à 19 h 30. Il sera précédé et suivi d’une émission animée par le journaliste spécialisé en économie et diplômé Gérald Fillion (B.A. communication, 98), à 19 h et 21 h 30.

Le documentaire raconte comment les banquiers de la City de Londres ont créé, dans les années 1950, un réseau complexe de paradis fiscaux qui, aujourd’hui, met hors de portée des finances publiques plus de la moitié du stock mondial d’argent. À une époque où les inégalités sociales entre les riches et les pauvres ne cessent de s'accroître, un flou juridique permet à des entreprises de s'enrichir en payant peu ou pas d'impôts, tandis que le poids de l’impôt se reporte sur la classe moyenne et les pauvres, une tendance qui s'est accentuée avec l'avènement d'Internet.

Outre Brigitte Alepin, Le prix à payer donne la parole à quelque 25 personnalités de la finance et de la technologie – dont plusieurs ont été aux premières loges de l’élaboration et...

Les défis de la rentrée

Le recteur souhaite une bonne rentrée aux membres du personnel tout en soulignant les défis que l'UQAM doit relever.
Activité d'accueil des nouveaux étudiants au pavillon Judith-Jasmin. Photo: Nathalie St-Pierre

Après des semaines de tranquillité où l'on déambulait dans des couloirs souvent déserts, le campus a recommencé à s'animer au cours des dernières semaines. Peu à peu, la plupart des employés sont revenus de leurs vacances, prêts à recevoir les flots d'étudiants qui vont se presser aux portes de l'UQAM dès la semaine prochaine.

Dans un message envoyé au personnel, le recteur Robert Proulx souhaite une excellente rentrée 2015 à toutes et tous, professeurs et maîtres de langue, personnes chargées de cours, personnel de soutien, cadres et membres de l’équipe de direction. «Les derniers mois ont été très exigeants, je le sais, écrit-il. Les membres de l’équipe de direction et moi-même sommes bien conscients, en effet, des difficultés et des pressions supplémentaires auxquelles vous avez dû faire face. Nous tenons  à vous remercier de votre contribution et à vous assurer que nous sommes au fait des efforts significatifs qu’il vous a fallu consentir au cours de la dernière année.»

Demandes d'admission en baisse

Cette année encore, quelque 43 000 étudiants fréquenteront l'UQAM. Au premier cycle, on constate toutefois une diminution de 6% dans le nombre des demandes d'admission par rapport à l'année dernière. «Cette baisse, variable d'une faculté à l'autre et qui touche davantage les nouveaux étudiants, pourrait se traduire par une baisse des inscriptions qu'il n'est pas possible pour l'instant de préciser», dit la registraire, Brigitte Groulx. Au deuxième cycle, la diminution du nombre de demandes d'admission est de 1,6%, mais on enregistre une hausse de 12% au troisième cycle.

«Vous le savez comme moi, l’UQAM a été durement touchée par les événements largement médiatisés du printemps dernier, écrit Robert Proulx. Cet épisode difficile pour notre institution a eu un certain nombre de répercussions dont on ne peut encore évaluer toute la portée.»

Les Français au rendez-vous...

Congrès de l'Acfas 2016

Les chercheurs sont invités à soumettre des propositions de communication.
 

Le 84e congrès de l'Association francophone pour le savoir (Acfas) se déroulera à l'UQAM, du 9 au 13 mai 2016. L'Acfas et l'UQAM invitent les chercheurs à participer à cet événement dont le thème est «Points de rencontre», notamment entre les universités et leurs milieux, la science et la créativité, la nature et la culture, la recherche et la responsabilité, l'imagination et l'innovation. La coprésidence du Comité scientifique est assumée par Luc-Alain Giraldeau, doyen de la Faculté des sciences, et Joseph-Yvon Thériault, vice-doyen à la recherche de la Faculté des sciences humaines.

«L’Acfas est le plus grand rassemblement scientifique de langue française au monde. Ce type de rassemblement est particulièrement important à la fois pour la diffusion de la science en langue française et pour la visibilité de la recherche au Québec», souligne Joseph-Yvon Thériault.

Les professeurs, chargés de cours, étudiants de cycles supérieurs, stagiaires postdoctoraux et autres professionnels de recherche de l'UQAM qui souhaitent organiser un colloque ou présenter une communication libre sont invités à soumettre des propositions dans l'un ou l’autre des volets suivants:

Les colloques (scientifiques et Enjeux de la recherche)
Date limite de dépôt des propositions: lundi 2 novembre 2015

Les communications libres
Date limite de dépôt des propositions: lundi 23 novembre 2015

Pour plus de renseignements sur les règlements et formulaires: Appel de propositions. On peut également communiquer avec l'équipe du congrès de l'Acfas à l'adresse acfas@acfas.ca ou avec les organisateurs du congrès de l'...

Plus d'actualités

4 Septembre 2015

Fête de la rentrée 2015

Tous les employés étaient conviés à un barbecue dans la cour intérieure du pavillon Hubert-Aquin pour célébrer la rentrée.

4 Septembre 2015

Honorés par l'UQ

L'Université du Québec récompense Antonello Callimaci et Louise Poissant pour leurs réalisations.   

4 Septembre 2015

OUMF ta rentrée!

Le festival OUMF promet de mettre une bonne dose de folie dans la rentrée des Uqamiens.

3 Septembre 2015

Des incontournables de la finance

La présidente du Conseil institutionnel de diplômés et deux autres diplômées sont en vedette dans le magazine Premières en affaires.

2 Septembre 2015

Comprendre la réalité du Nord

Les membres du programme international ArcTrain tiennent leur deuxième rencontre annuelle à l'UQAM.