Ministre de l'Éducation

Le diplômé du doctorat en philosophie François Blais succède à Yves Bolduc.
François BlaisPhoto: PLQ

Le nouveau ministre de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur du Québec, François Blais, est un diplômé de la maîtrise et du doctorat en philosophie de l'UQAM. Le député de Charlesbourg, élu pour la première fois en avril 2014, occupait le poste de ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale.

Également diplômé en service social de l'Université Laval, François Blais y a occupé un poste de professeur au département de science politique. Il a enseigné des sujets aussi variés que l’histoire des idées politiques, l’évolution des politiques de sécurité du revenu, l’éthique économique et sociale. En 2006, il a été nommé doyen de la Faculté des sciences sociales.

En plus de ses fonctions de professeur et de cadre universitaire, François Blais s'est engagé dans de nombreuses organisations au cours des années. Il a notamment été président du comité de direction de la Chaire sur la démocratie et les institutions parlementaires de l'Université Laval, président du comité de direction de l'Observatoire démographique et statistique de l'espace francophone de l'Université Laval, et président du Comité institutionnel sur la situation des étudiants autochtones à l'Université Laval.

Le recteur de l'UQAM, Robert Proulx, salue la nomination de François Blais. «Je tiens à assurer le nouveau ministre de mon entière collaboration et de celle de l’UQAM dans la réalisation de son mandat, au moment même où l’enseignement supérieur, la recherche et la création doivent être replacés au cœur des priorités et des actions gouvernementales», a déclaré le recteur. L’Université formule toutefois des réserves sur la fusion des mandats liés à l’enseignement supérieur, à la recherche et à la science à ceux de l’éducation, du loisir et du sport, en raison notamment de la lourdeur de la tâche imposée à ce seul ministère et des conséquences sur l’enseignement supérieur et la recherche universitaire....

Étudier même l'été !

L'UQAM offre une quinzaine d'écoles d'été à Montréal et à l'étranger.
L'école d'été en Italie permet d'étudier à Florence, en Toscane. Photo: iStock

En ces froides journées d'hiver, la période d'inscription aux écoles d'été de l'UQAM est déjà commencée. De multiples possibilités s'offrent aux personnes qui désirent profiter de la période estivale pour suivre des cours dans des domaines spécifiques, tout en participant à des colloques et à des séminaires. Offertes à Montréal comme à l'étranger, les écoles d'été permettent aux étudiants, aux professionnels et au grand public de profiter de l’expertise de professeurs reconnus internationalement, d'obtenir un diplôme plus rapidement, de reprendre un cours ou d'explorer de nouveaux horizons.

Italie, Grèce, Allemagne

L’école d’été en Italie permettra d’étudier deux mois à Rome et en Toscane, du 1er mai au 30 juin. Deux cours consécutifs de 45 heures seront offerts, à raison de 3 heures par jour, 4 jours par semaine, soit ceux sur Rome et le Moyen Âge italien et sur Florence et la Renaissance.

Depuis 2005, l'école d'été en Grèce ouvre les portes de Molyvos, l'un des plus anciens villages de l'île de Lesbos, dans la mer Égée. La formation s'étalera sur une période de huit semaines, du 1er mai au 30 juin. Deux cours consécutifs de 45 heures seront offerts, soit un atelier de production en cinéma et en technologies numériques et un cours sur les différents genres et procédés de réalisation de carnets d'esquisses dans l'histoire de la peinture, de l'architecture et de la littérature.

Berlin sera de nouveau le siège de l'école d'été en Allemagne, du 1er juin au 31...

L'indice Kijiji

L'Observatoire ESG UQAM de la consommation responsable collabore au lancement d'un indice pancanadien sur l'économie de seconde main.
Image: Kijiji

Les Québécois contribuent beaucoup moins à l'économie de seconde main que leurs homologues canadiens. C'est ce que démontre le tout premier Indice Kijiji de l'économie de seconde main, constitué dans le cadre d'une étude commandée par Kijiji et menée par l'Observatoire ESG UQAM de la consommation responsable en collaboration avec l'Université de Toronto. «L'année 2015 marque le dixième anniversaire de Kijiji, souligne Fabien Durif, professeur au Département de marketing et directeur de l'Observatoire. C'est en partie pour cette raison que l'entreprise a commandé cette étude afin de mieux comprendre  le phénomène grandissant de l'économie de seconde main et son importance pour les consommateurs à travers le pays.»

Les données de cette étude ont été recueillies auprès d'un échantillon pancanadien de 2 003 répondants, du 11 au 20 novembre 2014. Outre Fabien Durif, la professeure Manon Arcand, du Département de marketing, et la doctorante en administration Myriam Ertz ont participé à l'étude pour l'Observatoire ESG UQAM de la consommation responsable. L'expert-conseil en économie Peter Spiro, affilié à l'Université de Toronto, s'est chargé des analyses économiques.

Le Québec à la traîne

Pour bien saisir l'étendue de l'économie de seconde main au Canada, les chercheurs ont sondé les répondants à propos de deux comportements distincts: le processus d'acquisition de biens d'occasion et le processus de délaissement de biens neufs ou usagés. Ceux-ci peuvent prendre plusieurs formes: don, achat, échange, utilisation gratuite ou facturée, location, prêt. Les biens les plus couramment échangés sur le marché d'occasion sont les vêtements, chaussures et les accessoires de mode, les produits de divertissement – lecteurs Blu-ray, DVD, CD, etc. – et les vêtements et accessoires pour bébé.

...

Spécialiste de l'art soviétique

La postdoctorante en histoire de l'art Maria Silina, l'une des rares spécialistes dans le monde de l'art monumental soviétique, a obtenu la prestigieuse bourse Banting.
Photo :Nathalie St-Pierre

Plus d'actualités

27 Février 2015

L'acceptabilité sociale

Stéphanie Yates donne une conférence sur la relation entre les promoteurs de grands projets d'infrastructures et les citoyens.

27 Février 2015

Instagrammeur invité de mars

Francis Duval sera l'instagrammeur invité du mois de mars dans le cadre de la série #UQAMvuepar.

26 Février 2015

Hockey sonore, prise 2

L'équipe de l'UQAM prend sa revanche contre les Hiboux de Montréal dans un match amical de hockey.

23 Février 2015

Les défis de l'intégration

Micheline Milot est la co-auteure d'un mémoire sur le projet de nouvelle politique québécoise en matière d'immigration.

23 Février 2015

Regards croisés sur le cinéma

Des graphistes québécois et cubains se rencontrent à travers l'exposition Cinégrafismo.  

À NE PAS MANQUER

5 mars à 17 h 30

La Galerie de l'UQAM présente jusqu'au 11 avril la première exposition solo d'envergure de l'artiste Aude Moreau. Sous le commissariat de Louise Déry, l'exposition met de l'avant un corpus d'œuvres développé par l'artiste depuis 7 ans sur les panoramas nocturnes de villes telles New York, Los Angeles, Montréal et Toronto.

Experts UQAM dans les médias

Léo-Paul Lauzon

Léo-Paul Lauzon nous parle de l'UQAM

Mathieu Bock-Côté

L'extrême gauche haineuse

Fabien Durif

Indice Kijiji sur la consommation de seconde main

Sid Ahmed Soussi

Discrimination à l'emploi: plus de 100 CV, jamais convoqué

Florence Junca-Adenot

Financement du transport collectif