Décès de Léo A. Dorais

Le premier recteur de l'UQAM, Léo A. Dorais, est décédé.

12 Avril 2016 à 13H18

Le recteur Léo A. Dorais en 1969, au moment de la fondation de l'UQAM.
Photo: Marc-André Gagné

Le recteur-fondateur de l'UQAM, est décédé le 8 avril dernier. «La démocratisation du savoir, pour le recteur-fondateur de l'UQAM, était une obligation immédiate, pressante et possible. Il accueillait et participait avec bonheur à l'effervescence qu'exigeait, à Montréal et au Québec, ce nouveau contrat social», a souligné Lise Bissonnette, présidente du Conseil d’administration de l’UQAM.

Léo A. Dorais est né en 1929. Entre 1964 et 1965, outre ses tâches d'enseignement à l'Université de Montréal, il est membre de l'Institut canadien des affaires publiques (ICAP). Cet institut fondé en 1954 a comme mandat, entre autres, de promouvoir l'étude des problèmes canadiens d'ordre national et international, en plus de contribuer au développement intellectuel, scientifique et artistique. À la même période, il est directeur associé du Service des audiences de la Commission royale d'enquête sur le bilinguisme et le biculturalisme. En 1967, il est nommé directeur du Service de l'éducation permanente de l'Université de Montréal. En 1968, il devient coordonnateur du Comité pour l'élaboration d'un système informatique pour la gestion des universités (CESIGU). Mis sur pied par le ministère de l'Éducation, ce comité est constitué de groupes de travail et d’autres comités composés de représentants des universités. L'année suivante, en avril 1969, Léo A. Dorais devient le premier recteur de l'Université du Québec à Montréal, poste qu'il occupera jusqu'en 1974. Il a joué un rôle important dans la construction du campus central, qui sera finalement inauguré en 1979.

En 1999, à l'occasion du 30e anniversaire de l'UQAM, Léo A. Dorais a constitué un fonds de dotation dont les intérêts permettent d'offrir annuellement une bourse de 2 000 dollars à un étudiant à la maîtrise en sciences de la gestion. M. Dorais est membre de la Société des bâtisseurs (don planifié) et membre du Cercle des mécènes de la Fondation de l'UQAM, catégorie or (50 000 à 99 999 dollars).

«L’UQAM vient de perdre un grand bâtisseur, affirme le recteur de l’Université, Robert Proulx. Dès le début, sa vision de la démocratisation de l’enseignement supérieur et sa détermination à la mettre en œuvre ont su insuffler à l’institution une trajectoire particulière qui en a fait une université à nulle autre pareille.»

Dans un communiqué signé par le vice-recteur à la Vie académique René Côté, l'UQAM offre ses plus sincères condoléances à la famille, aux amis et aux collègues de Léo A. Dorais.

 

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE