Sciences humaines

ARCHIVES – Sciences humaines

15 Décembre 2006

Université : garçons demandés

Depuis les années 80, les femmes sont majoritaires dans les campus universitaires canadiens. À l'UQAM, où elles représentent 61% de la population étudiante, il y a plus de femmes que d'hommes en éducation, en arts et en communication, mais aussi en gestion et en droit. Idem dans les autres universités. Dans les facultés de médecine, on compte maintenant deux femmes pour un homme. Même aux études supérieures, les femmes ont fait des gains importants et leur nombre surpasse maintenant celui des hommes dans plusieurs domaines. Seules les sciences dures et les écoles de génie accusent toujours un déficit important d'étudiantes. Partout ailleurs, c'est la population masculine qui perd du terrain.

27 Novembre 2006

Hypersexualisation : plus qu'un phénomène vestimentaire

Des adolescentes de Secondaire II proposent de faire des fellations en vendant des «cartes à pipes» dans un petit village du...

27 Novembre 2006

Programme d'histoire au secondaire : une conception de l'histoire platement linéaire?

Comme d'autres historiens, Jean-Marie Fecteau , titulaire de la Chaire Hector-Fabre d'histoire du Québec, se réjouit que le...

13 Novembre 2006

La société civile dans l'espace mondial

«Horizontalité, réseau, multitude : voilà trois mots clés qui caractérisent bien la société civile », dit le sociologue Jules...

13 Novembre 2006

L'importance d'écouter les citoyens du 3e âge

Tous les parents de jeunes enfants ont sans doute suivi avec intérêt la polémique entourant la sortie du livre Le bébé et l’eau...

16 Octobre 2006

Question de Dieu et d'État

«Au baccalauréat, les étudiants sont à l'âge des découvertes et j'avais envie de retrouver l'étincelle dans leur regard», raconte...

2 Octobre 2006

Échec scolaire, échec de la réforme?

«Il ne faut pas tromper les gens, la réforme n’a rien arrangé, elle a aggravé les problèmes d’échec scolaire», fulmine Jean-Paul...

15 Avril 2006

Maria Nengeh Mensah : Pour la décriminalisation de la prostitution

Professeure au Département de travail social, Maria Nengeh Mensah s’intéresse depuis plusieurs années à la question du travail du sexe dans le cadre de ses recherches sur la prévention du VIH-sida.

Pages