Sciences

ARCHIVES – Sciences

15 Décembre 2006

Simulateur de climat

Pour un scientifique, Daniel Caya possède un parcours qu'il qualifie lui-même de hors normes. «Je suis un ancien drop-out », dit-il avec un sourire. À la fin du secondaire, il a dit adieu à l'école pour suivre ses frères dans la vente de voitures à Sainte-Agathe-des-Monts. Mais après cinq ans dans la peau d'un concessionnaire d'automobiles, le futur universitaire a conclu qu'il n'était pas dans la bonne voie. «Je me suis inscrit en sciences au cégep, raconte-t-il, et un jour je suis tombé sur une brochure de l'UQAM annonçant un programme de bac en physique et en météorologie. Ma décision était prise.»

13 Novembre 2006

Lire dans l'avenir de nos forêts

Faites-nous confiance, disaient-ils… Pendant des décennies, les forestiers ont coupé sans ménagement les forêts du Québec, «...

2 Octobre 2006

Excursion biologique au mont Royal

«Il ne faut pas tromper les gens, la réforme n’a rien arrangé, elle a aggravé les problèmes d’échec scolaire», fulmine Jean-Paul...

15 Avril 2006

Chimiste sans frontières

Le vaccin mis au point par le professeur René Roy va sauver la vie de milliers d’enfants dans les pays les plus pauvres de la planète.

15 Avril 2006

Environnement 101

REP’ERE, le Centre de ressources pédagogiques en éducation relative à l’environnement, met son expertise au service de la collectivité.

15 Avril 2006

L’œil du Sahara

L’été dernier, la prestigieuse revue scientifique Geology publiait un article cosigné par Michel Jébrak et l’un de ses étudiants, Guillaume Matton, dont les recherches doctorales pourraient contribuer à résoudre l’énigme du Richat, une formation géologique spectaculaire dissimulée au milieu du désert du Sahara.

15 Avril 2006

Messieurs Net

Un soir d’octobre, le téléphone a retenti à une heure singulièrement tardive aux bureaux d’Innu-Science, une entreprise de Sainte-Julie. Le Centre anti-poison était au bout du fil. « Un enfant venait d’avaler une lampée d’un de nos produits nettoyants ultra-concentrés et l’infirmière voulait connaître le plus rapidement possible le traitement approprié », raconte Steve Teasdale (M.Sc., 90), vice-président, affaires scientifiques. « Bof, lui a-t-il dit, grondez le petit en lui disant de ne plus recommencer. »

Pages