Fausses chenilles en ville

Une recherche vise à déterminer si les sites peuplés d'arbres d'espèces différentes sont plus résistants aux insectes défoliateurs.
Photo :Yasmine Kadiri

Agriculture urbaine et gastronomie

Le Laboratoire sur l’agriculture urbaine collabore à l'aménagement d'un potager et d'un vignoble sur les toits de l’ITHQ.

Déjà actif sur plusieurs toits montréalais, dont celui du Palais des congrès, le Laboratoire sur l’agriculture urbaine (AU/LAB) de l'UQAM a conclu une entente de partenariat avec l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec (ITHQ) pour aménager un potager et un vignoble sur les toits de l’Institut. Ce projet sera intégré dans la formation des futurs cuisiniers, sommeliers et gestionnaires d’établissements. Le vignoble et le potager seront des lieux privilégiés pour la recherche et la formation en agriculture, en alimentation et en viticulture urbaines durables, permettant ainsi le transfert des connaissances vers les entreprises liées aux domaines de formation de l’ITHQ.

Un humour émancipateur

Thomas Lafontaine analyse le travail de trois stand-up américains dont l'humour est libéré de stéréotypes offensants.

À l'été 2015, Thomas Lafontaine (M.A. science politique, 2011; M. A. études littéraires, 2016) assiste à l'assemblée générale de l'Observatoire de l'humour, qui réunit des humoristes et des universitaires. Au moment où il annonce son intention d'organiser chaque mois une soirée de stand-up sans blagues sexistes, racistes et homophobes, plusieurs personnes éclatent de rire. «Ça ne sera pas drôle ton affaire», lui lance un participant. «J'ai compris alors toute la difficulté de sortir des ornières d'un certain type d'humour», dit le double diplômé.

Amateurs de séries québécoises

Les jeunes adultes en regarderaient davantage si l'offre et la convivialité des plateformes numériques étaient améliorées. 

Le phénomène des cord cutters – ces jeunes qui décident d'abandonner les services de câblodistribution ou de ne jamais y souscrire lorsqu'ils quittent la maison familiale – est bien documenté depuis quelques années. Ces consommateurs comptent principalement sur Internet pour leur divertissement vidéo sur leurs appareils connectés. Ils apprécient pouvoir regarder leurs contenus favoris où et quand ils le veulent, au rythme qu'ils choisissent, de manière individuelle. «Devant la popularité de Netflix, dont le contenu francophone laisse à désirer, on se demande si les jeunes d'aujourd'hui consomment des séries québécoises», note Christine Thoër. La professeure au Département de communication sociale et publique s'est intéressé au phénomène avec sa collègue Florence Millerand, l'assistante de recherche Sophie Le Berre et la doctorante Nina Duque. Leur projet s'inscrit dans le cadre d'un projet de recherche financé par le CRSH auquel participent également les professeurs Pierre Barrette, Serge Proulx, Judith Gaudet et Joseph Lévy.

12 Juin 2018

Prix Hommage

L'Association québécoise de prévention du suicide souligne la carrière exceptionnelle de Brian Mishara.

11 Juin 2018

Justice et algorithmes

Sébastien Gambs plaide pour un développement responsable de l'intelligence artificielle dans les domaines du droit et de la justice.

11 Juin 2018

Ying Gao expose à Miami

La professeure et designer présente l'une de ses créations au Bass Museum of Art.

7 Juin 2018

Autour de la notion d'«autochtonie»

Le dernier numéro de la revue Captures rend compte de la nouvelle effervescence de la création autochtone contemporaine.

5 Juin 2018

Systèmes tutoriels intelligents

Une conférence internationale en intelligence artificielle accueillera près de 200 participants d'une trentaine de pays.