Collection printemps-été

La vitrine du pavillon de Mode met en vedette Intank liberty, la collection expérimentale des étudiants Lauriane Bergeron et Samuel Pronovost.
Photo :Nathalie St-Pierre

Collaboration avec Ubisoft

À titre d'expert du système politique américain, Frédérick Gagnon a été consulté pour le scénario du jeu vidéo Far Cry 5.

Perdu au fin fond du Montana, le nouveau shérif de Hope County doit faire obstacle à un groupe de fanatiques survivalistes qui prépare depuis des années un coup d'État. «On arrive en hélicoptère, il n'y a pas de réseau Internet, nous sommes coupés du reste du monde. Notre première intervention tourne au désastre, on se réfugie dans les bois et il faut reprendre le contrôle de la région en attaquant ce groupe d'extrême-droite qui dit incarner le patriotisme américain», raconte avec un plaisir évident Frédérick Gagnon. À titre d'expert de la société américaine, le professeur du Département de science politique a collaboré avec les concepteurs du jeu vidéo Far Cry 5. Mis en marché à la fin mars par Ubisoft, le jeu connaît déjà un succès phénoménal.

Une main-d'œuvre essentielle

Une étude dévoile les facteurs soutenant l'intégration professionnelle des infirmières et infirmiers formés à l'étranger.

Un reportage de Radio-Canada soulignait récemment que les diplômées en soins infirmiers sont de moins en moins nombreuses, pour toutes sortes de raisons, à accepter des postes à temps plein, ce qui accentue la pénurie dans ce secteur d'emploi au Québec. Si la tendance se maintient, faudra-t-il se tourner davantage vers les infirmières et infirmiers formés à l'étranger? Pour ces travailleurs immigrants, le défi est immense. «Le Québec est le seul endroit au monde où un programme de transition est obligatoire afin d'obtenir un permis d'exercice», nous apprend Marie-Douce Primeau, professeure au Département de management et technologie de l'ESG UQAM.

Expérimentations artistiques

Le Centre de l'image contemporaine VOX présente l'exposition collective Étant données.

Détourner, non sans ironie, les usages des données et des algorithmes informatiques pour créer de nouvelles images inusitées, voilà le propos de l’exposition collective Étant données, présentée au Centre de l'image contemporaine VOX (2, rue Sainte-Catherine Est) du 26 avril au 30 juin prochains. S'inscrivant dans le cadre de la 4e Biennale internationale d'art numérique (BIAN), l'exposition regroupe, notamment, des installations, des performances, des projections vidéo et des objets hétéroclites conçus par les professeurs Alexandre Castonguay et Jean Dubois, de l'École des arts visuels et médiatiques, ainsi que par des étudiants de la Faculté des arts. L'événement est organisé en collaboration avec l'École nationale supérieure de la photographie d'Arles et le Centre de recherche en arts médiatiques Hexagram-UQAM.

20 Avril 2018

Partenaire à part entière de Mitacs

L'UQAM se dote d'une ressource conjointe avec l'organisme pour créer des ponts entre les professeurs, les étudiants et les entreprises.

18 Avril 2018

Recherche sur le TOC

Des parents de jeunes ayant un trouble obsessionnel-compulsif sont recherchés pour participer à une étude.

17 Avril 2018

Le cancer dans la mire

Des chercheurs tentent de mettre au point de nouvelles stratégies mieux ciblées afin de vaincre le cancer.

17 Avril 2018

Art sur ordonnance

Des patients du Service de médecine des toxicomanies du CHUM montent sur les planches à l'UQAM.

17 Avril 2018

Vieillir seul… et heureux!

Pour la majorité des personnes âgées, la vie en solo n'est pas un drame en soi.