Luminothérapie, 9e édition

Le parcours Luminothérapie propose une vidéoprojection sur le pavillon PK signée par la firme de design graphique Nouvelle Administration.
Photo :Nathalie St-Pierre

Lancement du RIISQ

Dirigé par le professeur Philippe Gachon, le Réseau Inondations intersectoriel du Québec fédérera 16 établissements et 120 chercheurs.

Le scientifique en chef du Québec, Rémi Quirion, a annoncé le 11 décembre dernier le lancement du Réseau Inondations intersectoriel du Québec (RIISQ), qui sera dirigé par le professeur du Département de géographie Philippe Gachon, titulaire de la Chaire de recherche sur les risques hydrométéorologiques liés aux changements climatiques et directeur du comité scientifique de l'Institut des sciences de l'environnement. Le RIISQ est soutenu financièrement par les Fonds de recherche du Québec à raison de 500 000 dollars par année sur trois ans pour une enveloppe globale de 1,5 million de dollars.

Entre recherche et vie privée

Sébastien Gambs et ses collaborateurs publient les résultats de leurs recherches sur l'anonymisation des données mobiles.

Les téléphones intelligents génèrent un nombre ahurissant de données, lesquelles intéressent de plus en plus les chercheurs. On peut utiliser ce type de données pour modéliser les déplacements de population après de grands désastres, par exemple, ou pour mieux comprendre la propagation des maladies infectieuses. «L'enjeu majeur demeure toutefois l'anonymisation de ces données pour qu'on ne puisse pas les relier aux individus», souligne le professeur du Département d'informatique Sébastien Gambs, qui travaille sur le sujet depuis quelques années. En collaboration avec des collègues américains et européens, ainsi que des représentants de l'industrie des télécommunications et d'organisations gouvernementales et non gouvernementales, il vient de publier les résultats de ses recherches dans Scientific Data, hébergé par la prestigieuse revue scientifique Nature.

Science pour la famille

Un événement familial réunit diplômés et enfants à la Faculté des sciences.

Quelque 75 participants, des diplômés accompagnés de leurs enfants, ont pris part, le samedi 15 décembre dernier, à l’événement familial du temps des Fêtes de la Faculté des sciences. L’activité, qui avait lieu pour la septième année consécutive, est organisée conjointement par le Bureau des diplômés, le Conseil de diplômés de la Faculté, sa présidente, Karine Oscarson (B.Sc. géographie physique, 1997), les camps de jour scientifiques et le Cœur des sciences. La fête, qui se tenait au Complexe des sciences Pierre-Dansereau, avait pour objectif de stimuler l'intérêt des jeunes et des adultes pour les sciences.

Plus d'actualités

18 Décembre 2018

Mode expérimentale

Les étudiants de première année du cours de design de mode présentent leurs projets de fin de session.

18 Décembre 2018

Judoka sur le podium

Arthur Margelidon remporte l'argent en Chine.

18 Décembre 2018

Entrepreneurs en herbe

Les étudiants du cours de Julie Delisle avaient un trimestre pour concevoir un projet d'entreprise.

18 Décembre 2018

Médaillé d'or en plongeon

François Imbeau-Dulac monte sur la plus haute marche du podium aux Championnats nationaux d'hiver.

17 Décembre 2018

Prix de la critique 

Le professeur de l’École supérieure de théâtre Christian Lapointe est récompensé pour sa pièce P.O.R.N Portrait of Restless Narcissism.