Clerc à la cour suprême du Canada

2 Avril 2007 à 0H00

La candidature de l'étudiante Valérie Scott a été retenue pour un poste de clerc à la Cour suprême du Canada, un stage rémunéré qu'elle effectuera en 2008-2009 auprès de la juge Marie Deschamps.

Diplômée du baccalauréat en droit international et relations internationales, Valérie Scott poursuit actuellement ses études pour l'obtention d'un baccalauréat en droit. «Ce stage représente la plus belle opportunité de ma carrière, explique-t-elle. Il s'agit d'une occasion unique d'observer de près les rouages de la Cour suprême.»

Chaque juge s'adjoint les services de trois clercs, qui lui donnent un coup de main en effectuant principalement du travail de recherche et de rédaction sur les causes à l'ordre du jour. «Je pourrai donc côtoyer non seulement la juge Deschamps, mais également les 26 autres clercs qui proviennent de partout au Canada et qui possèdent tous des expériences riches et variées en droit», ajoute-t-elle.

Outre les nombreuses bourses d'excellence à son actif, soulignons la performance remarquable de Valérie lors de l'édition 2005 du concours de plaidoirie Charles-Rousseau en droit international public. Elle y avait obtenu le prix de la meilleure plaideuse et son équipe y avait remporté plusieurs prix. «Dans le cadre de ce stage, je pourrai assister aux plaidoiries à la Cour suprême, là où l'on retrouve habituellement les meilleurs plaideurs au pays», conclut-elle avec enthousiasme

PARTAGER