Le Centre sportif fête ses dix ans

1 Octobre 2007 à 0H00

Personne ne risque de l'oublier : les «Portes ouvertes du 10e anniversaire» du Centre sportif de l'UQAM se tiendront le 10 octobre prochain. Pour l'occasion, les responsables du Centre invitent la communauté universitaire à (re)découvrir les installations sportives de l'UQAM grâce à des visites guidées et des expositions, auxquelles s'ajoute le lancement d'un programme écosocial responsable, intitulé «En vert et pour la santé».

«À partir de 11h30, nous dévoilerons la nouvelle bannière qui sera installée sur la façade du Centre sportif, ainsi que celle soulignant le 10e anniversaire. Le tout se déroulera en présence de la direction de l'UQAM, bien sûr, mais aussi de certains employés qui fréquentent le Centre sportif depuis son ouverture, affirme sa directrice, Manon Vaillancourt. Ils seront nos invités de marque.»

Toute la journée, les visiteurs pourront circuler à travers le centre et se rendre à la salle polyvalente où seront affichées des photos d'archives du Centre sportif, de sa construction à aujourd'hui. Une autre exposition - celle-là du Fonds d'archives de la Palestre nationale, acquis par le Service des archives et de gestion des documents de l'UQAM en 1974 - sera présentée dans le hall d'accueil, au sous-sol. Photos, documents et trophées de cette époque y seront exposés jusqu'au 14 décembre.

Les nouveaux sites Web du Centre sportif et des Citadins seront également lancés officiellement le 10 octobre, tout comme le programme «En vert et pour la santé.» «Ce programme vise principalement à réduire l'utilisation des matières non-recyclables au Centre sportif et à faire la promotion de l'activité physique par l'utilisation des modes de circulation alternatifs, comme les escaliers», explique Manon Vaillancourt.

Un autre événement lié aux festivités aura lieu une semaine plus tard, le 17 octobre. Il s'agit du dévoilement du buste d'Adolphe-Louis Caron, qui sera exposé à l'entrée du Centre sportif. Ce monsieur a été à l'origine de la construction de la Palestre nationale, occupée par le Service des sports de l'UQAM pendant 14 ans (aujourd'hui le pavillon de Danse).

Créé en 1969, le Service des sports a déménagé de nombreuses fois avant d'occuper l'édifice actuel, sur la rue Sanguinet. Durant la construction du Centre sportif, de 1993 à 1996, il a été dissout, pour renaître sous l'appellation «Service de l'animation sportive» avec l'ouverture du Centre, en janvier 1997. «Nous avons cependant redémarré nos activités avec une programmation complète en septembre 1997, voilà pourquoi les festivités ont lieu cet automne», précise Manon Vaillancourt.

En décembre 1997, le Centre comptait 6 003 membres, neuf ans plus tard, 7 606. «Ces statistiques sont proportionnelles à l'augmentation de la clientèle de l'UQAM, affirme Mme Vaillancourt. Bon an mal an, la fréquentation du Centre par les étudiants de l'UQAM inscrits à temps complet oscille autour de 28 %. Il y a donc un peu plus d'étudiants de l'UQAM qui pratiquent du sport dans un centre de conditionnement physique que la moyenne des gens du même âge, qui se situe autour de 26 % selon l'Institut de la statistique du Québec.»

Les Citadins impliqués

Le succès du Centre sportif s'est également traduit au fil des ans par la formation d'équipes compétitives sur la scène universitaire canadienne. Et justement, les équipes de basketball fêtent cette année leur cinquième année d'existence. «Nous soulignerons l'événement lors de l'ouverture de la saison locale, le 10 novembre», ajoute la directrice du Centre. Le même jour, le Centre sportif accueillera les anciens de l'UQAM dans le cadre d'une Journée familiale pour les diplômés, organisée en collaboration avec le Bureau des diplômés. «La plupart de nos diplômés n'ont jamais mis les pieds au Centre sportif, explique Mme Vaillancourt. Ce sera l'occasion pour eux de visiter les installations et d'assister aux matchs des Citadins en soirée, s'ils le désirent.»

Depuis cet automne, l'UQAM participe à De Facto, un programme de sensibilisation à la lutte anti-tabagisme. «Tous les étudiants-athlètes des Citadins seront porte-parole et porteront fièrement le logo de ce programme qui dénonce les messages des compagnies de tabac, ajoute la directrice. Il s'agit d'un programme pan-québécois qui a démarré dans les écoles primaires et secondaires, et qui s'étend maintenant aux cégeps et aux universités. Nous avons décidé de nous y associer : encourager de saines habitudes de vie fait partie intégrante de notre mission.»

Toutes ces activités entourant le 10e anniversaire du Centre sportif de l'UQAM soulignent la réussite de ses artisans. «Nous avons dû effectuer d'importantes compressions budgétaires cette année, nos festivités seront donc de bon goût et peu coûteuses», assure Manon Vaillancourt, qui souligne fièrement que le Centre sportif a toujours été à l'avant-garde de ce qui se fait dans le milieu sportif universitaire, autant par l'aspect novateur de ses activités que par la qualité de ses services; à preuve, les membres de la communauté universitaire peuvent désormais s'inscrire par eux-mêmes aux activités dirigées et aux ligues sportives par le biais d'Internet, une première au Québec pour une université d'importance comme l'UQAM. Finies les longues files d'attente!

CATÉGORIES
PARTAGER