L'esprit de famille d'un homme d'affaires

30 Avril 2007 à 0H00

Meilleur homme d'affaires dans la catégorie des 35 ans et moins selon la Jeune Chambre de commerce de Montréal en 1991, lauréat du Prix performance de l'Association des diplômés de l'École des sciences de la gestion (ESG) de l'UQAM en 1998, les indices du succès de Jean Gattuso se sont accumulés au cours des 15 dernières années. Le président et chef de la direction de A. Lassonde inc. dirige aujourd'hui une entreprise en pleine santé qui carbure à l'innovation. Pour ses qualités reconnues de gestionnaire et d'entrepreneur, l'ESG lui décerne cette année son Prix Reconnaissance UQAM. «C'est tout un honneur!» déclare spontanément le récipiendaire, qui insiste cependant pour faire rejaillir ce prix sur l'équipe des Industries Lassonde inc.

Diplômé de la maîtrise en administration des affaires de l'UQAM (profil gestion internationale, 1998), Jean Gattuso était bien préparé à oeuvrer au sein d'une entreprise familiale comme Lassonde. «Je suis né là-dedans, je suis tombé dans la marmite de l'alimentation quand j'étais petit», confie-t-il en faisant référence à la marque Gattuso, fruit du travail de son père et de ses oncles, et avant eux de sa grand-mère, qui possédait une épicerie à l'angle des rues St-Zotique et Papineau, à Montréal.

M. Gattuso a toutefois fait carrière hors du cercle familial. Avec un baccalauréat en commerce de l'Université McGill en poche, il a amorcé sa carrière dans l'alimentation chez Standard Brands, à la fin des années 1970, à titre d'apprenti en vente et marketing. Il a ensuite été chef de produit adjoint chez Biscuits David et chez Catelli, avant de décrocher le poste de directeur du marketing chez Lassonde en 1987, à partir duquel il a gravi les échelons. C'est en 2004 qu'il est nommé pdg de A. Lassonde inc., l'une des trois filiales des Industries Lassonde inc., qui emploient près de 900 personnes et génèrent un chiffre d'affaires annuel de plus de 350 millions de dollars.

Fondée en 1918 à Rougemont, A. Lassonde inc. est la doyenne des filiales et se spécialise dans les jus et boissons de fruits. Elle possède des usines de transformation, de conditionnement et d'emballage au Québec, en Ontario et en Nouvelle-Écosse. Ses produits sont vendus sous de nombreuses marques de commerce telles que Rougemont, Fruité, Oasis, Orange Maison, Everfresh, Fairlee, SunLike et Tropical Grove.

L'empire Lassonde

Jean Gattuso se réjouit du succès de ses produits dans l'ensemble du Canada, dans le Nord-Est des États- Unis ainsi que dans plus de 30 autres pays à travers le monde, mais il est également fier de l'acquisition de certaines marques de commerce par Lassonde au cours des dernières années, telles que Allen's, Sun-Maid et Tetley. «Ce sont des dossiers que j'aime bien piloter, tout autant que ceux touchant au développement de nouveaux produits», dit-il.

L'an dernier, Lassonde s'est lancé à l'assaut du marché de l'huile d'olive avec Olinda, qui se démarque de ses concurrentes par son contenant en carton. «Ce type d'emballage, conçu en collaboration avec la firme Tetra Pak, a l'avantage d'être incassable, léger, facile à transporter et, bien sûr, 100 % recyclable», explique M. Gattuso. Dans une entrevue pour la revue Commerce, en avril 2006, il affirmait que la compagnie demeurerait audacieuse en lançant d'autres produits susceptibles de plaire aux consommateurs. «Il est trop tôt pour dévoiler quoi que ce soit», déclare-t-il à nouveau, préférant rester discret sur ses stratégies de mise en marché!

Implication sociale

Jean Gattuso n'entretient toutefois aucun mystère sur son implication sociale, pour des causes telles que la Fondation du Docteur Maurice-Bertrand et l'organisme Tel-Jeunes. «Ces causes me tiennent énormément à coeur, car il importe de redonner à la vie lorsqu'on a été choyé comme je l'ai été jusqu'à présent», dit-il.

Cette implication se reflète également au sein de son entreprise, où le bonheur de ses employés est primordial. Faire «croître l'entreprise dans une ambiance chaleureuse» est ce qui le motive. «Lorsque les employés prennent plaisir à travailler et à se réaliser, cela a des répercussions positives sur leur vie familiale», conclut-il de belle façon.

PARTAGER