Basketball: l'année des filles

10 Novembre 2008 à 0H00

Les matchs préparatoires de basketball ont laissé entrevoir de belles choses pour la saison qui s'amorcera le 14 novembre prochain, face aux Stingers de Concordia. Cette saison risque d'être celle des filles, dont l'équipe a été récemment classée au 9e rang du Top Ten canadien, une première dans l'histoire de la formation. «Nous ne visons rien de moins que d'atteindre la finale pour une deuxième année consécutive», déclare l'ailier Karine Boudrias, qui entreprendra sa troisième année avec l'équipe.

Rappelons que les Citadins se sont inclinés l'an dernier contre Laval en prolongation, par la marque de 73-70. «L'idéal serait de terminer au premier rang afin de disputer le match ultime devant nos partisans», poursuit l'étudiante en activité physique, qui a été l'an dernier la meneuse au Québec au chapitre des tirs de trois points, et qui espère contribuer de nouveau aux succès de l'équipe. Mais elle sait, à l'instar de ses coéquipières et du célèbre dicton, qu'il leur faudra se concentrer sur un match à la fois.

«Obtenir une bannière de championnat serait effectivement une belle façon de terminer ma carrière universitaire, affirme la doyenne de l'équipe, Julie Lemieux, à sa cinquième et dernière année d'éligibilité avec les Citadins. Elle se rappelle ses premières années, durant lesquelles l'équipe jouait devant des gradins vides. «Les gens arrivaient à la mi-temps en prévision du match des gars, disputé après le nôtre, raconte l'étudiante à la maîtrise en kinanthropologie. Aujourd'hui, c'est différent, il y a de l'ambiance dès le début de nos matchs.»

L'édition 2008-2009 compte cinq nouvelles joueuses. «Il y a déjà une belle chimie au sein de l'équipe», constate l'étudiante en gestion des ressources humaines Marjolaine Gauthier-Théoret, qui en est à sa troisième année avec l'équipe. «Nous sommes onze joueuses contrairement à quatorze l'an dernier», note pour sa part Irline Noël, qui a été spectaculaire lors des matchs préparatoires. «Tout le monde a l'occasion de jouer et cela contribue à cimenter l'esprit d'équipe», ajoute l'étudiante en sociologie, elle aussi à sa troisième année avec l'équipe.

L'entraîneur-chef, Jacques Verschuere, partage l'optimisme de ses joueuses et promet aux amateurs un spectacle excitant. «Nous avons recruté des joueuses plus petites, mais très habiles, explique-t-il. Nous sommes plus rapides que l'an dernier et nos tirs sont meilleurs. Nous avons également modifié notre style de jeu, désormais axé sur une défensive plus agressive. Cela nous donne l'occasion de voler plusieurs ballons et de filer au panier.» Les joueuses à surveiller, selon lui : Irline Noël, Karine Boudrias et Jessica Bibeau-Côté, choisie recrue de l'année la saison dernière.

L'équipe masculine

Les objectifs sont plus modestes du côté de l'équipe masculine, qui vise une participation aux séries éliminatoires. «Nous avons sept recrues et six joueurs qui n'en sont qu'à leur deuxième saison, explique l'entraîneuse-chef Olga Hrycak. Il y a beaucoup de talent et de potentiel au sein de l'équipe, mais peu d'expérience de jeu.»

Certains joueurs seront néanmoins à surveiller de près cette saison. Il s'agit des vétérans Jules Diagne et Arthaud Plesius, et des recrues Adil El Makssoud, Neil Ze Mbo et Éric Côté-Kougnima.

***

Début de la saison de basketball

Le premier match à domicile des Citadins aura lieu le samedi 15 novembre, alors qu'ils se mesureront pour une deuxième fois en deux jours aux Stingers de Concordia (le premier match ayant lieu la veille à l'Université Concordia). C'est un rendez-vous au Centre sportif!

Autres matchs à domicile durant la saison :

  • 22 novembre - Bishop's
  • 10 janvier - McGill
  • 16 janvier - Laval
  • 24 janvier - Concordia
  • 31 janvier - McGill
  • 7 février - Bishop's
  • 20 février - Laval

On peut aussi consulter l'horaire complet.

PARTAGER