Basketball : un début de saison prometteur

22 Décembre 2008 à 5H00

La formation masculine des Citadins n'a pas à rougir de ses performances depuis le début de la saison régulière. Sa fiche de deux victoires et trois défaites ne rend pas justice aux efforts fournis. Parmi les trois revers, notons un match âprement disputé contre Concordia et une défaite en prolongation face à Bishop's. Les deux victoires contre Concordia et Laval, les deux équipes finalistes de la dernière saison, augurent plutôt bien pour le reste de la saison.

«Nous sommes là où nous voulions être, au milieu du peloton, affirme l'entraîneure-chef Olga Hrycak. On sentait la progression de l'équipe dès la fin du calendrier préparatoire alors que nos joueurs jouaient de mieux en mieux. Nos nombreuses recrues ont démontré de belles habiletés. J'espère que le long congé des fêtes ne viendra pas casser notre rythme. Notre dernier match s'est soldé par une victoire et nous souhaitons poursuivre sur cette lancée en 2009.»

Les Citadins occupent actuellement le quatrième rang de la division québécoise et n'accusent que deux points de retard sur Laval et Bishop's, qui détiennent respectivement les deuxième et troisième rangs. Ajoutons que les Gaiters ont joué un match de plus que les Citadins. Les Stingers de Concordia occupent la première position avec une fiche de quatre victoires et deux revers et McGill est cinquième, n'ayant remporté qu'une seule rencontre en quatre sorties.

L'équipe féminine

Adversité et ténacité sont les deux termes qui résument le mieux le début de saison de l'équipe féminine des Citadins, laquelle revendique un dossier de deux victoires et trois revers. Adversité, parce que les représentantes de l'UQAM ont perdu très tôt les services des deux gardes Jessica Bibeau-Côté et Alix Vandal, dont absence a eu pour effet de surtaxer les autres membres de l'équipe. Ténacité également, car les Citadins ont été en mesure de rebondir après la défaite.

«La perte de nos deux gardes ne nous a pas aidé, admet l'entraîneur-chef Jacques Verschuere. Au départ, nous avions 11 joueuses dans l'alignement. Les autres filles ont dû jouer davantage. Notre équipe travaille néanmoins très fort et trouve le moyen de rebondir et gagner après avoir connu un match difficile. Nous voulons évidemment connaître davantage de succès à partir de janvier. Nous aurons alors une nouvelle joueuse, la garde Sandra Zummo, qui a joué pour Ahuntsic dans les rangs collégiaux.»

Les Citadins occupent présentement le troisième rang de leur division. Laval trône au sommet avec une fiche de cinq victoires, tandis que Bishop's suit avec quatre gains en six rencontres. Au niveau individuel, trois joueuses des Citadins dominent la conférence : Karine Boudrias (nombre de points par match), Irline Noël (nombre de rebonds par match) et Stéphanie Youakim (nombre de vols par match).

Les deux équipes des Citadins disputeront leur prochain match régulier le 9 janvier à McGill. Le lendemain, les Citadins croiseront de nouveau le fer avec les Redmen et les Martlets au Centre sportif. D'ici là, il ne faut pas manquer le tournoi des Citadins du 28 au 30 décembre au Centre sportif. L'équipe masculine recevra les représentants des universités du Nouveau-Brunswick et de McGill, et ceux du Collège militaire royal de Kingston.

CATÉGORIES
PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE