La Chaire de responsabilité sociale et de développement durable parmi les récipiendaires de subventions de plus de 3 millions $

9 Avril 2008 à 5H00

La Chaire de responsabilité sociale et de développement durable (CRSDD), rattachée à l'École des sciences de la gestion (ESG UQAM), est au nombre des récipiendaires de subventions de plus de 3 millions $ octroyées par le Conseil de recherche en sciences humaines du Canada (CRSH) dans les domaines de la responsabilité sociale des entreprises et du développement durable. La professeure Marie-France Turcotte, chercheuse principale à la CRSDD, reçoit, pour une durée d'un an, deux subventions totalisant 110 950 $. Celles-ci lui permettront de mener les projets de recherche suivants : Les nouvelles attentes en matière de responsabilité sociale d'entreprise et Évolution des représentations de la responsabilité sociale d'entreprise dans l'élaboration d'une norme internationale (ISO26000). L'Institut de l'énergie et de l'environnement de la Francophonie (IEPF) et Médiaterre sont partenaires de ce projet.

La CRSDD s'associe au Research Network for Business Sustainability
La Chaire fait partie des récipiendaires d'une subvention de plus de 2,3 millions $ visant à financer le Research Network for Business Sustainability. Elle agit donc comme le pôle francophone de ce réseau de recherche pancanadien sur la responsabilité sociale d'entreprise et le développement durable qui regroupe des chercheurs de plusieurs universités canadiennes, dont la Ivey School of Business de l'Université Western Ontario, où se trouve la chercheuse principale, l'Université Dalhousie, l'Université McGill, l'Université Concordia, l'Université Queen's, l'Université Simon Fraser, l'Université de Calgary, l'Université de Regina et l'ESG UQAM.

Bien plus qu'un regroupement universitaire, le Réseau compte parmi ses membres des praticiens provenant du monde des affaires, du milieu gouvernemental et d'organismes non gouvernementaux. Les professeures de l'ESG UQAM, Corinne Gendron et Marie-France Turcotte, respectivement titulaire et chercheuse principale à la CRSDD, seront responsables du développement et de l'animation francophone de ce Réseau canadien. Ce rôle particulier dans le réseau contribuera au rayonnement de la CRSDD, déjà bien connue pour son dynamisme en recherche, et ses outils de diffusion scientifique, tels que son site Internet, son bulletin électronique mensuel Oeconomia Humana, ses cahiers de recherche, ses articles, ses séminaires et ses tables rondes.

******

Communiqué de presse

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE