CIBL'es : mesurer les impacts de l'innovation

7 Juillet 2008 à 0H00

Le Consortium sur l'innovation, les performances et le bien-être dans l'économie du savoir (CiBL'es) a pour mission d'étudier les retombées des innovations sur les performances des organisations et le bien-être des individus.

Grâce à une infrastructure donnant accès à des dizaines de bases de données et à des logiciels puissants permettant de croiser ces données, «le CIBL'es veut inciter un nouveau type de recherche», affirme Martin Cloutier, professeur à l'École des sciences de la gestion et directeur du consortium. Selon lui, cette infrastructure d'abord destinée aux sciences de la gestion et aux sciences humaines pourrait également intéresser des chercheurs en sciences de l'environnement, «qui s'intéressent à des problématiques ayant des dimensions socioéconomiques importantes.»

Installé à l'ESG UQAM, le CIBL'es sera également accessible aux chercheurs de tout le réseau de l'Université du Québec grâce à un nouveau portail collaboratif qu'on est en train de mettre sur pied. Lancé en 2005, le consortium a reçu une importante subvention de la Fondation canadienne pour l'innovation, en plus du soutien financier et technique de partenaires tels que IBM et Microsoft. La mise en place et le rodage des équipements informatiques ont pris fin cette année : l'heure est venue de profiter de ce formidable coffre à outils.

«Les chercheurs peuvent maintenant déposer des projets de recherche auprès d'organismes subventionnaires en utilisant le CIBL'es comme levier», dit Martin Cloutier.

PARTAGER