Dans les labos de la création

27 Octobre 2008 à 0H00

L'UQAM a accordé très tôt une place unique à la démarche de création, aux côtés de la recherche. En intégrant l'École des beaux-arts dès sa création, en 1969, elle devenait l'une des toutes premières universités de langue française à incorporer les arts dans l'ensemble de ses programmes d'études. Au fil des ans, l'UQAM a aussi reconnu l'importance grandissante des disciplines artistiques et de la création, tant par ses politiques institutionnelles de développement de la recherche-création, que par ses programmes d'aide financière destinés aux créateurs.

«Compte tenu du nombre d'étudiants qui la fréquentent et de professeurs qui y enseignent, de la quantité et de la variété de ses programmes d'études, de l'ampleur de ses installations et de ses équipements, la Faculté des arts de l'UQAM est la plus importante au Canada», affirme sa doyenne, Louise Poissant. Les forces de l'UQAM en recherche-création ne logent pas uniquement à la Faculté des arts, souligne la doyenne, mais aussi à la Faculté de communication dont la réputation en communication médiatique n'est plus à faire, notamment en cinéma, télévision, médias interactifs et stratégies de production culturelle.

Les forces de l'UQAM se regroupent, entre autres, autour de l'innovation artistique, de l'analyse du rôle critique des arts et de la culture, des études sur le patrimoine, de la pédagogie et des pratiques d'intervention en art dans la communauté, et de la méthodologie de la création. Elles sont aussi orientées vers les stratégies de communication, les communautés virtuelles, les politiques et les industries culturelles, les usages et les cultures médiatiques, etc. Louise Poissant dit se réjouir de la mobilisation des artistes et de la position adoptée par les ministres de la culture des différentes provinces au Canada pour dénoncer les coupes de 60 millions $ dans le domaine culturel. «Comme l'a rappelé Isabelle Hudon, présidente du C.A. de l'UQAM, la culture c'est 90 millions $ de retombées économiques, directes et indirectes, à Montréal seulement, souligne Mme Poissant. Mais la culture est également essentielle parce qu'elle permet d'inventer d'autres façons de penser le monde et... d'agir sur lui.»

Le journal a rencontré huit chercheurs-créateurs qui expliquent le sens et la portée de leur démarche.

***

Unités de recherche et de création à l'UQAM

Arts

  • Institut Hexagram de recherche et de création en arts et technologies médiatiques
  • Institut du patrimoine
  • Centre interuniversitaire des arts médiatiques (CIAM)
  • Centre interuniversitaire d'études sur les lettres, les arts et les traditions (CELAT)
  • Chaire de recherche du Canada en esthétique et poétique
  • Centre de recherche interuniversitaire sur la littérature et la culture québécoises (CRILCQ)
  • Centre de recherche sur le texte et l'imaginaire (FIGURA)

Communication

  • Chaire René-Malo en cinéma et en stratégies de production culturelle et médiatique
  • Groupe de recherche interdisciplinaire sur la communication, l'information et la société (GRICIS)
  • Groupe de recherche sur les usages et les cultures médiatiques
  • Laboratoire des médias interactifs (LMI)
  • Laboratoire Développement d'environnements immersifs et interactifs (DEII)
  • Groupe de recherche en médiation sonore (GRMS)
  • Centre de recherche en imagerie populaire (CRIP)
  • Centre d'études et de recherches sur le Brésil

Centres et salles

  • Le Centre de design présente des expositions qui illustrent les tendances historiques et actuelles dans les domaines du design graphique, industriel, urbain, de l'architecture et de la mode;
     
  • La Galerie de l'UQAM produit et présente des expositions d'art contemporain québécois, canadien et international, pour la plupart réalisées par des commissaires reconnus;
     
  • L'Agora de la danse est un haut lieu de la danse moderne et expérimentale. Elle comprend deux salles, ouvertes au public et utilisées par les compagnies de danse et les danseurs indépendants;
     
  • La Salle Pierre-Mercure du Centre Pierre-Péladeau est un lieu majeur de diffusion des arts de la scène à Montréal, principalement dédiée à la musique;
     
  • Le Studio-théâtre Alfred-Laliberté et la Salle Marie-Gérin-Lajoie servent principalement aux étudiants en art dramatique, notamment pour la présentation de pièces de théâtre;
     
  • Le Studio-d'essai Claude-Gauvreau est un espace théâtral polyvalent utilisé comme laboratoire d'expérimentation, mais aussi pour les répétitions, les exercices publics et les représentations publiques;
     
  • Le Centre de diffusion et d'expérimenttaion (CDEx) offre un lieu d'exposition et d'expérimentation aux étudiants de la maîtrise en arts visuels et médiatiques, ainsi qu'aux étudiants du doctorat.
PARTAGER