Des images qui valent 1 000 maux!

2 Septembre 2008 à 0H00

Une fillette tient dans une main une poupée de chiffon et regarde d'un air triste son ventre de femme enceinte... un homme en maillot de bain, verres fumés sur le nez, se fait bronzer sur une banquise à côté d'un igloo. Ces dessins, évoquant les abus sexuels contre les enfants et le réchauffement climatique, font partie de Concepts for All, première banque d'images consacrée aux causes humanitaires et offertes gratuitement sur Internet.

Les quelque 300 images que contient Concepts for All ont été créées à l'automne 2007 par les étudiants finissants du programme de baccalauréat en design graphique, dans le cadre d'un cours-atelier. Chacune d'elles porte sur un thème particulier : droits de la personne, environnement, problèmes de réfugiés et d'immigration, prévention de maladies, opposition à la guerre, à la violence et au racisme, etc.

Le projet a été conçu et élaboré par Nelu Wolfensohn, professeur à l'École de design et affichiste de réputation internationale. L'idée mijotait dans sa tête depuis un an, dit-il. «J'ai été inspiré par ma fille qui a travaillé pendant cinq ans en Albanie pour l'organisation Save the Children et pour l'UNICEF. Concepts for All veut répondre aux besoins des ONG humanitaires qui interviennent dans les pays en développement, en mettant à leur disposition de puissantes métaphores visuelles dont les significations peuvent être facilement comprises. Les images sont des outils essentiels de communication et peuvent être utiles à ceux qui, sur le terrain, viennent en aide aux populations victimes de la famine, de la pauvreté et de la guerre.»

Images concepts

Le fonctionnement du site de Concepts for All est simple. L'internaute parcourt l'index, choisit un thème, sélectionne les images pertinentes et transfère le fichier sur son ordinateur après avoir rempli un court questionnaire sur son organisme. Les images peuvent être téléchargées sans frais et utilisées comme affiches, annonces ou dépliants, dans le but de sensibiliser et de mobiliser des populations locales. Elles peuvent aussi servir sous forme numérique pour les sites Web ou les envois par courriel des ONG. «L'idée est de concevoir des images sans texte d'accompagnement, qui parlent par elles-mêmes, explique M. Wolfensohn. Les utilisateurs choisissent celles qui leur conviennent en fonction de leurs besoins et de leurs valeurs et peuvent insérer un message écrit, s'ils le désirent.»

Au cours des cinq premiers jours qui ont suivi le lancement de Concepts for All, 1 500 personnes ont consulté la banque d'images. «Le Conseil international des associations de design graphique (ICOGRADA) a accepté de publiciser notre site dans son bulletin électronique diffusé partout dans le monde, raconte M. Wolfensohn. Nous avons, pour notre part, contacté l'UNICEF, Médecins sans frontières, Amnistie internationale, et l'antenne de Reporters sans frontières au Canada nous a immédiatement offert sa collaboration.»

La forme au service du contenu

Directeur du Centre de recherche des images numériques (CRIN), qu'il a fondé en 1998, Nelu Wolfensohn reconnaît la difficulté de concevoir des images porteuses d'idées. «J'ai toujours dit à mes étudiants que le contenu du message à communiquer est primordial et que la forme doit être au service du concept.» Mais la recherche d'un langage métaphorique n'exclut pas à ses yeux la richesse et la variété des formes et des couleurs. «Les messages symboliques peuvent s'habiller de poésie et le coup de poing visuel des images être recouvert d'un gant de velours», dit-il.

Le projet Concepts for All sera repris chaque année avec les étudiants finissants en design graphique, assurant ainsi un flux continu d'images nouvelles et originales, et sera traduit en français et en espagnol. «Je suis fier du travail accompli par les étudiants, dit le professeur. Je leur avais expliqué que s'ils désiraient s'engager dans le projet, ils devaient renoncer à leurs droits d'auteur, ce qu'ils ont accepté avec enthousiasme. Concepts for All n'aurait pas non plus été possible sans la collaboration de mon ancien étudiant Ronald Filion-Mallette, aujourd'hui chargé de cours, qui a conçu le site Web.»

Nelu Wolfensohn a remporté plusieurs prix et distinctions et ses oeuvres de designer font partie des collections de nombreux musées. «Concepts for All est sans aucun doute le plus important des projets auxquels j'ai participé», affirme-t-il.

CATÉGORIES
PARTAGER