Deux professeurs et un diplômé du Département d'histoire obtiennent des prix à l'occasion du congrès de l'Institut d’histoire de l'Amérique française

29 Octobre 2008 à 5H00

Les professeurs Martin Petitclerc et Alain Beaulieu, du Département d'histoire, ainsi que le diplômé Thierry Nootens, ont été récompensés lors du congrès de l'Institut d'histoire de l'Amérique française, qui avait lieu à Québec, du 23 au 25 octobre derniers.

Le Prix Lionel-Groulx-Fondation-Yves-Saint-Germain, qui récompense le meilleur ouvrage portant sur un aspect de l'histoire de l'Amérique française et s'imposant par son caractère scientifique, a été décerné au professeur Martin Petitclerc, pour son ouvrage intitulé «Nous protégeons l'infortune». Les origines populaires de l'économie sociale au Québec (VLB éditeur, 2007).

Le Prix Guy-et-Lilianne-Frégault, qui couronne le meilleur article publié dans le dernier volume complet de la Revue d'histoire de l'Amérique française, a été décerné au professeur Alain Beaulieu, pour son article intitulé «"L'on n'a point d'ennemis plus grands que ces sauvages" : l'alliance franco-innue revisitée, 1603-1653» (vol. 61, nos 3-4, hiver-printemps 2008, p. 365-395).

Le Prix Michel-Brunet, qui couronne le meilleur ouvrage traitant d'un sujet historique produit par un/e jeune historien/ne québécois/se de moins de 35 ans a été décerné à Thierry Nootens, pour son livre intitulé Fous, prodigues et ivrognes: familles et déviance à Montréal au XIXe siècle (McGill-Queen's University Press, 2007). Cet ouvrage est tiré de sa thèse de doctorat en histoire, déposée à l'UQAM en 2003. Thierry Nootens est professeur associé au Département d'histoire et de science politique de l'Université de Sherbrooke.

***

Communiqué de presse

***

Voir aussi:

L'entrevue avec Martin Petitclerc publiée dans l'édition du 14 octobre 2008 du journal L'UQAM.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE