Échanges entre la Direction de l'Université et les associations étudiantes en grève

31 Mars 2008 à 5H00

La Direction de l'UQAM a tenu de façon intensive depuis le 17 mars dernier des pourparlers avec les représentants des associations étudiantes en grève en vue de mettre fin à la grève et d'organiser un retour en classe harmonieux.

Ce comité composé du vice-recteur à la Vie académique, Robert Proulx, du directeur du Bureau de l'enseignement et des programmes, André Bourret, du directeur des Services à la vie étudiante, Jean-Louis Richer, de l'adjointe au vice-recteur à la Vie académique, Françoise Braun, des représentants étudiants, Claude Dionne (AFESH), Guillaume Potvin (AFÉA), Josianne Millette et Julien Vaillancourt-Laliberté (AFELLC) et de Christian Dumont (AEMSP) s'est réuni à au moins cinq reprises. Leur dernière rencontre s'est tenue le 28 mars dernier.

En date d'aujourd'hui, les échanges se poursuivent toujours entre les parties.

Dans le cadre de ces échanges, la Direction de l'Université s'est dite prête à poursuivre les mesures suivantes, notamment, en ce qui concerne le Plan de redressement et la vie démocratique à l'UQAM :

- Prendre les moyens appropriés, de concert avec les comités de programme et les facultés, pour préserver et développer les programmes de grades (baccalauréat, maîtrise et doctorat), ce qui peut demander, dans certains cas, des mesures de modification ou de relance desdits programmes, le tout dans le respect de la réglementation de l'Université ou des mesures qui lui sont applicables;

- Demander au gouvernement du Québec un réinvestissement public adapté à sa mission, en plus des demandes de refinancement liées à l'Îlot Voyageur et au Complexe des sciences et du versement des subventions conditionnelles. De plus, l'Université s'engage à poursuivre avec les autres universités, les actions nécessaires pour corriger le problème de sous-financement des universités;

- Mettre en place des lieux de discussion réunissant des représentants de la direction de l'Université et des sept associations étudiantes facultaires pour débattre des aspects touchant les étudiantes et les étudiants dans le Plan de redressement, dont les frais afférents;

- S'engager à ce que les résultats de ces discussions soient pris en considération avec ceux provenant des autres groupes de la communauté universitaire;

- Confier au Comité à la vie étudiante le mandat de proposer les bases d'un nouveau comité mieux adapté pour traiter les comportements présumés inadéquats dans les cas de perturbations étudiantes.

L'Université demande en retour aux associations étudiantes en grève de mettre fin à cette dernière et de :

- Désapprouver toute tentative d'empêcher la tenue des activités de l'Université, dont les réunions de ses divers comités et instances;

- Contribuer à la mise en œuvre harmonieuse des ententes à intervenir dans chacun des groupes-cours.

L'UQAM croit ainsi faire preuve d'une ouverture responsable face à plusieurs demandes des associations étudiantes. Elle espère que ce dialogue entre les représentants de la Direction de l'Université et des associations étudiantes en grève se solde par une entente et permette sans délai la reprise des activités académiques et la mise en place des mesures de validation du trimestre d'hiver 2008, adoptées par la Commission des études et le Conseil d'administration.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE