Économies d'énergie substantielles

14 Avril 2008 à 0H00

L'UQAM a obtenu en mars dernier une reconnaissance enviable. Elle fait maintenant partie du réseau Écolectrique d'Hydro-Québec, qui regroupe des grandes entreprises et des institutions considérées comme des leaders dans le domaine de l'efficacité énergétique. «Seulement deux universités ont obtenu cette mention jusqu'à maintenant», précise Michal Zaczkiewicz, conseiller en efficacité énergétique au Service des immeubles et de l'équipement.

Les travaux du vaste projet d'efficacité énergétique de l'UQAM, débutés à l'été 2006, s'achèveront l'hiver prochain. Quatre volets auront été complétés : la modernisation de 32 000 luminaires dans dix pavillons du campus central, le remplacement du système désuet de contrôle centralisé des pavillons A et J, la modernisation des humidificateurs et du système de chauffage de l'air des pavillons A, J, N, R et W, ainsi que le remplacement de six refroidisseurs, de tours de refroidissement et de pompes dans les pavillons A et J. Le coût total de ces projets est d'un peu plus de 11 millions de dollars, 4,8 M$ provenant de l'UQAM et le reste, de subventions telles celle de 2,2 M$ accordée par Hydro-Québec, Gaz Métro et l'Office de l'efficacité énergétique.

Rappelons que le ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport (MELS) a fixé comme objectif d'améliorer de 14 % la performance énergétique dans les bâtiments d'enseignement supérieur d'ici 2010-2011, par rapport à la consommation de référence de 2002-2003. «Les modifications effectuées jusqu'à maintenant permettront des économies annuelles évaluées à neuf millions de kWh ou près de 700 000 $, soit 8 % de la consommation d'énergie électrique totale de l'UQAM par rapport à 2002-2003», précise M. Zaczkiewicz.

L'objectif fixé par le MELS devrait être atteint par la réalisation de travaux dans le pavillon DS et par l'implantation de mesures d'efficacité énergétique dans les pavillons du Complexe des sciences Pierre-Dansereau.

Mme Monique Goyette, vice-rectrice aux Affaires administratives et financières, et Mme Christine Pouliot, directrice du Service des immeubles et de l'équipement, ont accepté la mention de reconnaissance du réseau Écolectrique d'Hydro-Québec au nom de l'UQAM, le 26 mars dernier, lors de la soirée d'ouverture de l'événement Montréal du Futur, mettant en valeur les projets immobiliers commerciaux, résidentiels et institutionnels qui moduleront le visage du Montréal métropolitain pour le prochain quart de siècle. Sur la photo, on aperçoit M. Daniel Paquin, directeur-Grandes entreprises chez Hydro-Québec, ainsi que la vice-rectrice Monique Goyette.

PARTAGER