La Fondation de l'UQAM remet les Bourses et le Prix Denise-Véronneau

27 Mai 2008 à 5H00

La Fondation de l'UQAM a remis les Bourses et le Prix Denise-Véronneau lors d'une cérémonie tenue le 15 mai dernier. Les deux bourses Denise-Véronneau, d'une valeur de 5 000 $ chacune, ont été octroyées à Mauricio Garzon-Camelo et Magalie Rivest, qui poursuivent respectivement une maîtrise en kinanthropologie et en éducation. Le Prix Denise-Véronneau, un prix de 10 000 $ qui récompense l'auteur du meilleur mémoire présenté à la maîtrise en éducation, a été attribué à Isabelle Bourque pour son mémoire intitulé «La perspective future, les types de buts et la motivation en contexte scolaire d'élèves de 4e et 5e secondaire.»

Les Bourses et le Prix Denise-Véronneau sont remis depuis 1999 grâce à un don exceptionnel de 415 000 $ de la Dre Suzanne Véronneau-Troutman. «Le geste de la Dre Véronneau-Troutman a déjà permis d'aider concrètement 25 étudiantes et étudiants en sciences de l'éducation», a souligné la directrice des dons majeurs et planifiés de la Fondation de l'UQAM, Marie Archambault, avant d'annoncer la bonification de l'engagement de la généreuse donatrice, qui ajoute un montant de 50 000 $.

À propos de Denise Véronneau, Ph.D.
Les Bourses et le Prix Denise-Véronneau commémorent les réalisations d'une des pionnières de l'UQAM. Figure marquante en sciences de l'éducation, Denise Véronneau a amorcé son association avec l'UQAM en 1970 à titre de professeure. Peu de temps après son arrivée, elle a mis sur pied un laboratoire en technologies éducatives, qui est rapidement devenu une référence dans la formation des futurs maîtres.

Tout au long de sa carrière, elle a démontré une perspicacité et une disponibilité peu communes envers ses étudiants. Elle a également travaillé sans relâche pour promouvoir l'importance d'une formation de qualité en éducation.

Denise Véronneau est décédée quelques mois après son départ à la retraite. Ses pairs et les étudiants qui l'ont côtoyée se souviennent de son incroyable générosité et de son engagement exceptionnel dans toutes les facettes de la vie universitaire.

À propos de la Dre Suzanne Véronneau-Troutman
Tout comme sa sœur Denise Véronneau, Suzanne Véronneau-Troutman est convaincue du rôle clé que joue l'éducation dans notre société. C'est pour honorer la mémoire de sa sœur et poursuivre son œuvre que cette généreuse donatrice a fondé à perpétuité les Bourses et le Prix Denise-Véronneau en 1999.

Ophtalmologiste réputée, Suzanne Véronneau-Troutman a reçu et a exercé sa profession au Canada, en France, en Angleterre et en Inde avant de s'établir à New York, où elle a mené une brillante carrière. En plus de se consacrer à l'enseignement et à la pratique de sa spécialité des troubles de la motilité oculaire, elle s'investit pour améliorer la place faite aux femmes au sein de la profession médicale. Elle a été la huitième femme à être élue membre de l'American Ophthalmological Society depuis sa fondation en 1864. Elle donne de nombreuses conférences aux États-Unis et à l'étranger, en plus d'avoir de nombreuses publications à son crédit.

Suzanne Véronneau-Troutman a tenu à souligner la contribution et le rôle prépondérant qu'a joué Danielle Dagenais-Pérusse lors de la création de ce Fonds. Mme Dagenais-Pérusse, qui travaillait à l'UQAM depuis 1987, est décédée le 21 janvier dernier.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE