La mode se porte bien, nos finissantes aussi!

14 Avril 2008 à 0H00

Elles affichent toutes une confiance radieuse par rapport à leur avenir et ont des projets plein la tête. Les six finissantes de la concentration design et stylisme de l'École supérieure de mode de Montréal (ESMM) Anne-Marie Laflamme, Carolina Dos Santo Reis, Florence Dussol, Hanene Essayem, Julie Charest et Marie-Ève Gagnon présenteront leurs créations de fin d'études dans le cadre du défilé «La mode ne s'expose pas, elle se porte». Cet événement aura lieu le 17 avril prochain, de 17h30 à 22h, à la Maison de la culture Maisonneuve, située au 4200, rue Ontario Est.

Les designers ont effectué la recherche, l'élaboration de leur concept et le dessin de leurs croquis l'automne dernier. «Chacune est partie de ce qui la touchait, parfois d'un concept, d'une idée, d'une façon de travailler ou d'un matériau précis», précise Julie. Elles ont ensuite soumis le fruit de leur travail à l'évaluation d'un jury, composé de professeurs de l'UQAM. Leurs critiques et leurs commentaires ont permis aux étudiantes de rajuster le tir au besoin. «Il y a parfois un décalage entre le dessin en deux dimensions et la réalisation concrète du vêtement», explique Anne-Marie.

Depuis janvier, elles confectionnent leurs pièces dans un climat de franche camaraderie. «Nos collections, composée de 10 à 12 pièces, sont toutes différentes et nous nous entraidons énormément», dit Julie.

Designers et... organisatrices!

Les six finissantes n'ont pas seulement créé leurs propres collections, elles ont également organisé le défilé de A à Z. «Nous avons dû effectuer nous-mêmes la recherche de commanditaires, rédiger les textes de notre site Web, préparer les communiqués de presse et rédiger le catalogue de l'exposition de 45 pages, explique fièrement Anne-Marie. Nos cours en gestion de la mode nous ont été utiles!» Deux étudiants en stratégies de production ont donné un coup de main aux finissantes, qui attendent près de 300 personnes lors du défilé.

Toutes n'ont que de bons mots concernant la formation de l'ESMM, un partenariat avec le Groupe Collège LaSalle. «Nous avons pu développer notre créativité et notre identité en tant que designer», explique Julie, qui ne s'en fait guère pour l'avenir. «Nous travaillons déjà dans le domaine de la mode depuis six ou sept ans, sans compter nos stages», fait remarquer Anne-Marie.

Signalons enfin que le soir du défilé, une vente au profit de l'organisme Petits bonheurs aura lieu. Nouvel événement culturel montréalais, Petits bonheurs vise à sensibiliser les enfants de 0 à 6 ans issus de familles défavorisées aux différentes disciplines artistiques et à leur permettre d'explorer le monde de la création.

Séparateur

Showroom

À l'instar de leurs collègues en design et stylisme de la mode, les finissantes et finissants en commercialisation et gestion industrielle de la mode dévoileront également leurs projets de fin d'études lors de l'événement Showroom, qui se tiendra le 16 avril prochain, de 14h à 21h, à l'Agora Hydro-Québec du Coeur des sciences de l'UQAM. Entrée gratuite.

PARTAGER