L'étudiant Pierre Lessard-Blais récipiendaire du Concours de rédaction du Commissaire au lobbyisme du Québec

14 Avril 2008 à 5H00

Pierre Lessard-Blais, finissant au baccalauréat en communication, politique et société, a remporté dernièrement la deuxième édition du Concours de rédaction du Commissaire au lobbyisme du Québec. Avec son texte intitulé «Lobbyisme, outil imparfait de la démocratie», il s'est mérité un stage rémunéré de trois mois au bureau du Commissaire au lobbyisme du Québec.

Le Commissaire au lobbyisme a pour mandat d'assurer, par des interventions de surveillance et de contrôle, la transparence et la saine pratique des activités de lobbyisme exercées auprès des titulaires de charges publiques des institutions parlementaires, gouvernementales et municipales.

Les concurrents du concours, tous inscrits au premier cycle dans une université québécoise, avaient à rédiger un texte d'un maximum de 5 000 mots sur le thème suivant : «Lobbyisme et intérêt public peuvent-ils coexister?» L'originalité, la capacité d'analyse et l'esprit de synthèse constituaient les qualités recherchées par le jury, composé de Gisèle Gallichan, consultante en communication, Paul-André Comeau, professeur invité à l'École nationale d'administration publique et directeur associé du Laboratoire d'étude sur les politiques publiques et la mondialisation, Vincent Lemieux, professeur à la retraite du département de science politique de l'Université Laval, Philippe Sauvageau, directeur de la Bibliothèque de l'Assemblée nationale du Québec et Pierre Morin, directeur des communications au Commissaire au lobbyisme du Québec.

Une troisième édition du concours sera lancée au mois d'octobre 2008.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE