L'étudiante Nancy Morin remporte une médaille d'argent au sein de l'équipe canadienne de goalball

14 Juillet 2008 à 5H00

L'étudiante Nancy Morin fait partie de l'équipe canadienne féminine de goalball qui a remporté la médaille d'argent du tournoi Lakeshore Foundation International Classic, qui avait lieu hier à Birmingham, en Alabama. L'équipe canadienne s'est inclinée 4-0 contre le Danemark, en finale. Le tournoi de Birmingham était la dernière compétition majeure avant les Jeux paralympiques, qui auront lieu du 6 au 17 septembre prochain.

«Nous avons bien joué défensivement, même si nous avons commis quelques erreurs qui devront être corrigées d'ici les Jeux», a commenté Nancy Morin, seule Québécoise au sein de l'équipe canadienne composée d'Amy Alsop, Annette Lisabeth, Shawna Ryan, Contessa Scott et Amy Kneebone. En ronde préliminaire, l'équipe canadienne avait subi un revers de 3-2 contre les Danoises. Lors de leur match de demi-finale, les Canadiennes ont défait les Américaines.

Nancy Morin en sera à sa troisième participation aux Jeux paralympiques. À Sydney, en 2000, l'équipe canadienne avait remporté la médaille d'or et Nancy avait été la meilleure marqueuse, scénario qui s'est répété à Athènes.

Le goalball oppose deux équipes de six joueuses qui en délèguent trois à la fois sur le terrain. Les degrés de handicap n'étant pas les mêmes, tous portent un masque opaque sur les yeux afin de réduire leur perception visuelle à zéro. L'objectif du jeu est de marquer des buts en faisant rouler un ballon sonore (il contient des clochettes) en direction du but adverse. Les joueuses en défensive essaient d'empêcher le ballon d'entrer dans le filet en se couchant sur le côté. L'équipe qui marque le plus de buts l'emporte.

Fait cocasse à signaler : le match final du tournoi disputé hier à Birmingham, qui se déroulait à l'intérieur, a été retardé à cause de la pluie ! Le bruit des averses sur le toit du gymnase empêchait en effet les participantes de bien entendre les clochettes dans le ballon lorsqu'il était lancé.

***

Voir aussi :

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE