L'Institut du patrimoine de l'UQAM décerne le Prix Phyllis-Lambert 2008 à l'architecte François Dufaux

10 Juillet 2008 à 5H00

Le professeur Luc Noppen, directeur de l'Institut du patrimoine, a remis le Prix Phyllis-Lambert 2008 à l'architecte montréalais François Dufaux, dans le cadre du congrès annuel de la Société pour l'étude de l'architecture au Canada, qui avait lieu du 28 juin au 1er juillet à Yellowknife. Le lauréat a reçu les félicitations du jury pancanadien pour sa thèse de doctorat intitulée The Origins of Montréal's Housing Tradition, soutenue à la Bartlett School of Graduate Studies, à Londres. L'ouvrage primé propose une lecture interdisciplinaire, entre architecture et société, de la genèse des plex (duplex, triplex, etc.) montréalais, objets identitaires nés du métissage des traditions françaises et britanniques, entre 1825 et 1850.

Chaque année, l'Institut du patrimoine de l'UQAM décerne le Prix Phyllis-Lambert au candidat qui a soumis la meilleure thèse de doctorat ou le meilleur mémoire de maîtrise portant sur l'architecture au Canada (histoire, théorie, critique et patrimoine), selon l'évaluation qui en est faite par un jury indépendant. Cette année, le jury était présidé par le professeur Mario Bédard, du Département de géographie de l'UQAM, et composé de Martin Drouin, historien du patrimoine et professeur associé au Département d'études urbaines et touristiques de l'UQAM, ainsi que du professeur Guy Métreaux, de l'Université York de Toronto. 

Le Prix Phyllis-Lambert consiste en un trophée accompagné d'une bourse de 1 500 $, versée par la Fondation de l'UQAM. L'Institut du patrimoine offre par ailleurs une aide à la publication du texte primé, dans l'une de ses collections ou chez un éditeur indépendant.

Ce prix honore l'architecte Phyllis Lambert, fondatrice du Centre Canadien d'Architecture, institution montréalaise mondialement reconnue pour son engagement dans la lutte pour la qualité du paysage construit.

***

Communiqué de presse

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE