L'UQAM rend hommage à ses généreux Bâtisseurs

3 Octobre 2008 à 5H00

L'UQAM et sa Fondation ont rendu hommage, le 2 octobre, aux Bâtisseurs de l'UQAM, c'est-à-dire à tous ceux qui ont fait un don planifié à l'Université. Cette Soirée-hommage à l'intention des membres de la Société des Bâtisseurs de l'UQAM a été organisée par la Fondation de l'UQAM, qui a ainsi voulu reconnaître la générosité de ses donateurs, comme le veut la tradition philanthropique.

Un cadeau original
La Fondation de l'UQAM a puisé dans la collection des livres rares de l'Université l'idée d'un cadeau original à remettre à ses bâtisseurs : une reproduction imprimée sur tissu d'une carte de la Nouvelle-France dessinée par Samuel de Champlain, l'un des grands bâtisseurs de notre pays. Cette carte est extraite de l'ouvrage «Voyages de la Nouvelle France occidentale, dicte Canada», publié par Champlain en 1632.

Les dons planifiés
Nouvelle culture dans le monde de la philanthropie québécoise, les dons planifiés peuvent être faits sous la forme notamment d'un legs testamentaire, d'une police d'assurance-vie, d'une rente de charité, d'un don en titres, d'un FERR ou REER, de valeurs mobilières, etc. Ces dons apportent des avantages fiscaux à leurs donateurs. En plus d'encourager une bonne cause, ceux-ci reçoivent un reçu officiel qui leur rapporte d'importants crédits d'impôt chaque année. Ce reçu peut être en plus utilisé pour réduire de façon substantielle les impôts à payer au moment de la succession.

Ce domaine représente maintenant une tendance grandissante au Québec. Le programme des dons planifiés existe à l'UQAM depuis environ dix ans. L'argent provenant de ces dons est ensuite redistribué principalement aux étudiants sous forme de bourses.

La Société des Bâtisseurs
La Fondation de l'UQAM a créé la Société des Bâtisseurs en 1998 pour souligner l'apport des participants au programme de dons planifiés. Ces Bâtisseurs perpétuent le rêve qui anime l'UQAM depuis sa création en 1969, celui d'être une université novatrice, accueillante et à l'écoute de son environnement.

***

Communiqué de presse

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE